Corsair se déploie en Amérique du Nord

Transport
Pascal de Izaguirre, PDG de Corsair, à Miami.

Après Paris-Montréal, la compagnie Corsair poursuit son déploiement en Amérique du Nord avec l’ouverture de Paris-Miami au départ d’Orly.

 

Aujourd’hui, la ligne Paris-Miami est opérée le lundi, mercredi, vendredi et samedi. Au total, la compagnie propose 115 000 sièges sur les 10 premiers mois d’activité (de juin 2019 à mars 2020). Elle compte monter ensuite en puissance dès décembre 2019 avec 5 fréquences hebdomadaires, puis 6 fréquences à partir de juin 2020.

Intro Aviation, le nouvel actionnaire de référence

Le choix de Miami correspond à la nouvelle stratégie mise en place par Corsair à la suite de l’arrivée d’un nouvel actionnaire de référence en mars dernier, Intro Aviation, une entreprise allemande d’investissement et de gestion spécialisée dans le transport aérien. Celle-ci détient désormais 53% de Corsair International. TUI en a encore 27% et les salariés, 20%. Dans ce nouveau contexte, Antoine Huet a quitté ses fonctions de directeur général. Il a été remplacé par Claus Fisher, un expert de l’aérien notamment en matière de yield management, de distribution et de marketing, tout droit venu d’Intro Aviation.

40.000 Français vivent à Miami

Aujourd’hui, Corsair veut se concentrer sur les destinations à forts volumes, permettant d’opérer 4 fréquences par semaine minimum. Comme l’explique Pascal de Izaguirre, PDG de Corsair, « nous recherchons des lignes où il y a d’importants bassins de clientèles à la fois affaires, loisirs, et expatriées (40.000 Français vivent à Miami) »…

Il reste prudent sur ses objectifs : « les premiers mois sont toujours un peu difficiles et la grosse inconnue reste l’hiver… ». Mais il se veut confiant : « nous avons un produit remarquable et les tarifs les plus compétitifs du marché ». De plus, les vols sont opérés depuis Orly, proche de Paris et actuellement en plein travaux de modernisation. Enfin, grâce aux accords TGVAir, les passagers peuvent acheter leur billet au départ de 18 villes de province. Les passagers arrivent en TGV à Massy Palaiseau avant de rejoindre Orly en bus (20 minutes).

Développer le trafic des passagers à haute contribution

Après s’être  retiré de La Havane, de Madagascar et du Sénégal, la compagnie est désormais présente sur 4 grandes zones géographiques, l’océan Indien (Maurice et La Réunion), l’Afrique de l’ouest (Bamako et Abidjan), les Caraïbes (Antilles françaises) et l’Amérique du Nord (Montréal et Miami).

La flotte actuelle est composée de 7 appareils, 4 A330 et 3 B747. Elle sera portée à 13 avions d’ici 2023, soit 6 avions supplémentaires. Chacun des trois B747 sera remplacé par 2 Airbus. Trois Airbus A330-900 NEO ont d’ores et déjà été commandés le 15 mars 2019 et intégreront la flotte d’ici 2021. Cette harmonisation « tout Airbus » devrait permettre de réaliser de nouvelles économies en termes de maintenance et d’exploitation. De même le passage de 12 à 20 sièges business et de 12 à 21 sièges Club Premium devrait développer le trafic des passagers à haute contribution.

L’aller-retour TTC est à partir de 278€

Pour le lancement de la ligne Corsair propose des promotions très attractives. En classe éco, l’aller-retour TTC est à partir de 278€ jusqu’au 08/07/19 pour une période de transport à compter de novembre 2019 jusqu’en mars 2020, hors périodes de vacances scolaires. La Premium éco est à partir de 1150€  valable jusqu’au 08/07/19 pour des vols à compter 28 juin jusqu’au 13 décembre 2019. Et en classe affaires, le vol aller-retour est à partir de 1590€  valable jusqu’au 08 juillet pour des vols à compter 28 juin jusqu’au 13 décembre 2019.

 

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *