Corsica Ferries immerge ses passagers dans la nature

Transport
Photo Wild Immersion

Corsica Ferries et Wild Immersion, s’associent pour proposer des expériences immersives inédites aux voyageurs.

 

Depuis le 1er août, les voyageurs peuvent profiter d’un espace dédié permanent sur le navire Pascal Lota. Dans un décor océanique, 10 sièges équipés de 10 casques de réalité virtuelle leur permettront de faire un tour du monde virtuel à la découverte de la faune et de la flore endémique des 5 continents.

 

Les voyageurs pourront se retrouver nez-à-nez avec des lions en Afrique, se surprendre à vouloir toucher le pelage des pandas en Asie, à virevolter à gauche et à droite pour suivre les animaux de la forêt amazonienne, à suivre des dauphins puis être transportés au milieu d’un troupeau d’éléphants.

Cette expérience pluridimensionnelle est proposée pour un prix de 5€.

 

Créé par Adrien Moisson, vétérinaire de formation et ancien publicitaire, Wild Immersion est le fruit de 18 mois de tournage dans plus de 40 pays. Dotés d’un équipement 360°, plusieurs réalisateurs ont sillonné le globe à la rencontre d’animaux sauvages dans leur habitat naturel.

 

Face à la 6ème extinction de masse de la faune mondiale (60% des espèces ont disparu ces 50 dernières années), ces films 360° sont des voyages uniques « qui reconnectent l’humain avec la nature en les sensibilisant à la protection de la biodiversité. Une partie des fonds récoltés par ces installations permet à Wild Immersion d’entreprendre des projets d’éducation et de protection autour des enjeux de la biodiversité » explique les deux partenaires dans un communiqué.

 

Ce partenariat s’inscrit dans l’engagement environnemental de Corsica Ferries, l’un des plus gros contributeurs d’observations pour la faune marine.

Depuis 2017, quatre des navires de Corsica Ferries sont équipés du système embarqué Repcet@ qui permet de repérer les cétacés pour éviter les risques de collisions avec les navires, mais aussi d’étudier leurs mouvements et de contribuer à la sauvegarde des mammifères marins.

 

La compagnie participe aussi au projet d’échantillonnage « ADN de la mer » en mettant à disposition ses navires et en accueillant les chercheurs pour prélever et analyser les micros traces d’ADN laissées par les organismes vivants. Une étude innovante de la biodiversité en Méditerranée qui permet de recueillir de nouvelles informations sur les espèces, de détecter la présence et l’abondance d’organismes marins et de mettre en perspective ces données, au fil des années, avec le changement climatique.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *