Costa : les croisières suspendues jusqu’au 31 juillet

Transport
Comme depuis le début de la suspension des croisières, les clients pourront bénéficier d'un report sur un autre voyage. ©Adobe Stock

Initialement prolongée jusqu’à fin juin, la suspension des croisières Costa est désormais annoncée jusqu’au 31 juillet prochain.

 

La reprise n’est pas pour tout de suite. Dans un communiqué publié mercredi 27 mai, la compagnie Costa Croisières annonce que la suspension de ses croisières dans le monde est prolongée jusqu’au 31 juillet. Elles étaient initialement arrêtées jusqu’à fin juin.

 

« Cette décision est liée à l’incertitude d’une réouverture progressive des ports aux navires de croisière et aux restrictions qui pourraient encore être en place pour les déplacements des personnes en raison de la pandémie mondiale de Covid-19 », explique Costa Croisières dans un communiqué.

 

La compagnie précise par ailleurs qu’elle prendra « toutes les mesures nécessaires afin d’informer tant les agents de voyages que les clients concernés par les changements ». Comme depuis le début de la suspension des croisières, ils pourront bénéficier d’un report du voyage.

Reprise des croisières Carnival en août

La maison-mère Carnival avait annoncé début mai que toutes ses croisières nord-américaines et australiennes seraient annulées jusqu’au 31 juillet, avant une reprise très progressive à partir d’août, au départ de trois ports des États-Unis uniquement.

 

Le secteur des croisières, sinistré, a dû renoncer à une grande partie de son activité. Plusieurs paquebots de différents armateurs ont été bloqués en avril et mai pour des cas suspects ou avérés de contamination au coronavirus.

 

Le 26 mars notamment, deux navires Costa, le Magica et le Favolosa, avaient accosté à Miami après avoir été refusés dans plusieurs ports des Caraïbes, alors que de multiples pays fermaient leurs frontières pour éviter la propagation du virus.

 

(Avec AFP)

Publié par Brice Lahaye
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *