De très bons résultats pour le groupe Hervouet en 2003

Transport

Avec un chiffre d’affaires de 37 millions d’euros en 2003 (34 millions en 2002), le groupe Hervouet a bien négocié le virage « tourisme » pris après la revente d’une partie de sa flotte d’autocars dont tout son secteur de transport en Vendée. Et, avec 3 547 000 euros, l’excédent brut d’exploitation a augmenté de 41,82 % par rapport à 2002. Le ratio d’endettement financier net / fonds propres a été ramené à 0,50 contre 4,70 en 2002. C’est dire si Hervouet affiche des « résultats 2003 en nette progression ». Président du groupe, Gilles Hervouet n’est d’ailleurs pas à court d’idées pour le développement de son entreprise « qui devrait être confirmé en 2004 ». En Vendée, où le groupe possède encore une agence de voyages, Hervouet se concentre sur l’activité « incentive » dans cette région. Sur la côte méditerranéenne, où il développe des services réceptifs, le groupe a bien sûr souffert de la baisse de la venue des Américains et espère comme d’autres beaucoup des Chinois voire des Russes. Néanmoins, il ne fait pas que « vivre d’espoirs ». Ainsi, le groupe Hervouet a une participation dans « Nice Le Grand Tour » qui offr une visite de la ville en autocar et développe des voyages dans le Var et à Toulouse. Il existe « toujours des petites niches », explique-t-il, « telle la location de bateau en charter que nous souhaitons créer ». Le groupe travaille aussi à Paris où il met ses autocars à la disposition d’autres agences. Il emploie actuellement 200 personnes. Outre le tourisme, le groupe travaille aussi au négoce et la fabrication d’autocars (Ouest Industrie Autocars).

Publié par La Rédaction

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *