Décollage imminent pour French Blue, la petite sœur d’Air Caraïbes

Transport

VIDEO – Le groupe Dubreuil a annoncé la création de la compagnie sœur d'Air Caraïbes. Jusqu'ici connue sous le nom de code "Sunline", cette nouvelle compagnie, qui rejoindra Air Caraïbes et Air Caraïbes Atlantique au sein d'une structure également nouvelle – GDA pour Groupe Dubreuil Aéro – porte le nom évocateur de French Blue.La mission de French Blue ? Permettre au groupe Dubreuil de sortir de la sphère d'influence à laquelle Air Caraïbes est confinée de part son nom, afin d'attaquer des marchés loisirs à fort potentiel de trafic. Après l'échec, il y a un an, du projet de rachat de Corsair, le groupe Dubreuil a donc décidé de poursuivre la croissance de son activité transport aérien par lui-même. Et de le faire en se positionnant sur le secteur en plein essor du low cost long courrier (Norvegian, Eurowings…). Avec French Blue, l'ambition est de donc de proposer des tarifs extrêmement attractifs et simples à comprendre et un produit de bonne qualité susceptible de surprendre agréablement le client.

Aux commandes du projet, Marc Rochet et ses équipes n'ont pas réinventé l'eau chaude puisque la grille tarifaire qu'ils ont concoctée est somme toute assez classique dans l'univers du low cost. Avec un tarif Basic, n'offrant que le siège et un bagage cabine de 12 kg, un tarif Smart, c'est-à-dire la même chose plus un bagage en soute de 23 kg, un repas et la possibilité de choisir son siège et un tarif Premium pour voyager à l'avant de l'appareil dans de bien meilleures conditions. Le tout commercialisé en ligne. A cela, il faut ajouter la possibilité pour les agences de voyages, de réserver à travers un système de code share avec Air Caraïbes, un tarif Smart +, packageant ce qu'offre une compagnie aérienne de façon classique. French Blue, présentée comme étant la "première compagnie française low-cost long courrier" proposera à partir du 15 septembre quatre fréquences hebdomadaires entre Orly Sud et Punta Cana en République dominicaine (voir vidéo).

Cette destination sera desservie avec un A330-300 neuf dont la compagnie prendra livraison fin juin. L'appareil de 378 places (350 en implantés en 3/3/3 en Eco Blue et 28 en 2/3/2 en Premium Blue) sera rejoint au printemps 2017 par un autre A 330-300 et un A 350-900 de 415 sièges, puis par un 2e A 350-900 en 2018. Les derniers nés d'Airbus permettront à French Blue de desservir l'Océan Indien (Réunion et Maurice) "et plus tard toutes destinations plutôt loisirs et à fort trafic". Pour atteindre un objectif d'équilibre économique d'ici 2 ans, le groupe Dubreuil mise sur un produit de qualité (avions neufs, sièges confortables, écrans individuels…) et une attractivité tarifaire significative vis-à-vis de la concurrence. Pour parvenir à produire ces tarifs – qui sont encore gardés secrets – il n'y a pas de miracle, il a fallu réduire les coûts. Ce que le fait de partir "d'une feuille blanche" a rendu plus facile à faire. Autant dire que les navigants de French Blue vont sans doute voler un peu plus que leurs collègues d'Air Caraïbes.

Publié par Mathieu Garcia

Journaliste - Rubrique Transport - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *