Easyjet confirme ses objectifs 2019 malgré un 1e semestre difficile

Transport
Easyjet

Au cours des six premiers mois de l’exercice 2019, Easyjet a transportés 41,6 millions de passagers. Soit une augmentation de 13,3% (4,9 millions). Si le CA a augmenté de 7,3 % pour atteindre £2,343 millions (contre £2,183 millions au premier semestre 2018), la perte totale avant impôts du groupe s’est élevée à 275 millions de livres (314 millions d’euros). Pour autant, la low-cost estime que sur l’ensemble de l’exercice, elle réalisera ses objectifs. C’est-à-dire finir 2019 dans le vert.

 

Dans un communiqué Easyjet explique que les réservations enregistrées pour le troisième trimestre sont en recul de trois points par rapport à l’année dernière (72 %) et sont stables par rapport à l’année précédente pour le quatrième trimestre (34 %). La croissance de la capacité d’Easyjet au second semestre est prévue à hauteur d’environ 7 %. Le revenu par siège à taux de change constant devrait être en légère baisse au 2ème semestre. Cette situation est renforcée par l’impact négatif du Brexit apportant de l’incertitude sur les marchés ainsi que le ralentissement macroéconomique global en Europe. Ceci vient neutraliser les initiatives continues sur les prix, le glissement de Pâques, les améliorations à Berlin et une croissance plus disciplinée des capacités du marché.

La compagnie précise que « le coût global par siège pour l’ensemble de l’année, hors carburant à taux de change constant (en supposant des niveaux normaux de perturbation au second semestre), devrait baisser ». Ceci induit un bénéfice attendu au second semestre.

 

Johan Lundgren, PDG d’Easyjet, a commenté : « Easyjet a réalisé une performance conforme aux attentes du premier semestre (…) Je suis ravi qu’en dépit de conditions commerciales plus difficiles, nous ayons accueilli plus de 41 millions de passagers, en hausse de 13 % par rapport à l’année dernière, obtenu de bons résultats opérationnels avec 54 % d’annulations en moins sur la période, et que la satisfaction vis-à-vis de nos équipage ait atteint un record historique (…) Nous avons investi dans les opérations en doublant nos avions de réserve et en modifiant nos horaires de sorte que, même si l’environnement d’opération externe ne s’améliore pas au cours de l’été, nous prévoyons de minimiser l’impact sur nos clients. Nous avons déployé des bornes d’enregistrements bagages automatisées dans 17 aéroports qui, ensemble, relient plus de 34 millions de nos passagers. Nous sommes maintenant la première compagnie aérienne à Berlin et sur notre nouvelle base de Nantes. Au total, nous sommes maintenant la première compagnie aérienne dans 27 aéroports du réseau, contre 18 il y a deux ans ».

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *