Easyjet n’exclut pas une plainte contre Aéroports de Paris

Après avoir porté plainte contre Cohor (association pour la coordination des horaires), au sujet de la fusion Air France-KLM, Easyjet n’exclut pas de faire même contre Aéroports de Paris à propos de sa grille de tarifs. « Nous opérons à Roissy au terminal 3, dans des infrastructures plus simples et moins chères à pourvoir pour ADP mais les charges sont les mêmes que dans les terminaux neufs et sophistiqués », regrette Ray Webster, directeur général de la compagnie low cost. Évoquant le droit européen, Ray Webster souligne qu’il est « discriminatoire de facturer des charges différentes pour un service identique mais aussi de facturer les mêmes charges pour des services différents ». « Avec le système actuel, nous subventionnons Air France », indique-t-il. De plus, il conteste que les charges aéroportuaires soient les mêmes à CDG et à Orly où Easyjet est également présente. « Orly est largement amorti, il y a eu peu d’investissements ces dernières années (….). » Bref, Easyjet demande des tarifs différenciés selon le niveau de services. Si la négociation échoue, la compagnie low cost n’exclut pas une action en justice contre ADP pour abus de position dominante.

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *