Egypte: British Airways a suspendu ses vols sur Le Caire, Lufthansa a repris les siens

Transport
British Airways vacances

British Airways a suspendu samedi 20 juillet ses vols entre Londres Heathrow et Le Caire. La compagnie a annoncé cette mesure de « sécurité » pour une semaine. Lufthansa en a fait autant entre Munich/ Francfort et Le Caire. La presse égyptienne évoque des « raisons politiques » après l’arraisonnement du pétrolier britannique dans le golfe Persique.

 

Après l’annonce de British Airways (BA) le 20 juillet de suspendre ses vols de et vers Le Caire, le Foreign Office a ajouté cette mention dans ses Conseils aux Voyageurs en Egypte. Le ministère des Affaires britannique (FCO) a ainsi conseillé aux passagers concernés de se rapprocher de la compagnie. Et ce, sans modifier pour autant ses consignes générales sur l’Egypte, à savoir une vigilance le long du Nil entre Alexandrie-Port-Saïd au nord et Abu Simbel-Bir Shalatein au sud. Et d’autres régions déconseillées: l’Ouest et le Sinai, sauf Charm el-Cheikh qui reste en vert.

 

 

British Airways a indiqué agir par « mesure de précaution ». « La sûreté et la sécurité de nos passagers et de nos équipages est toujours notre priorité. Nous n’opérerions pas un appareil sans qu’il soit sûr de le faire. » Dans ses conseils aux voyageurs sur l’Egypte, le FCO fait état d’un « risque de terrorisme accru visant l’aviation ».

 

Lufthansa qui avait apparemment suivi la même recommandation que BA a suspendu ses vols du samedi 20 et du dimanche 21 juillet. Les départs du Caire du matin à destination de Munich et de Francfort ont été annulés. La compagnie aérienne allemande a repris ses vols entre Allemagne et Egypte dimanche soir.

 

Pour compenser l’absence de BA, Egyptair et le ministère de l’Aviation civile égyptienne ont décidé d’ajouter des vols sur la route de Londres. Des passagers de British Airways sont reprotégés sur Egyptair selon Al Jazeera. Ce qui tend à faire penser à une menace visant plus particulièrement la compagnie britannique. Et non le risque d’un éventuel danger en aéroport proposé comme explication à la suspension d’une semaine par BA. Sinon, pourquoi les clients pourraient-ils  continuer à utiliser cet aéroport?

 

A la suite de cette décision de British Airways, le ministère égyptien a rappelé que l’aéroport du Caire comme celui d’Hurghada ont obtenu de très bons scores aux contrôles effectués dernièrement par les Britanniques. Air France de son côté a maintenu ses vols.

 

 

Le journal en ligne Daily News Egypt évoque l’idée de « raisons politiques extérieures à l’Egypte » dans cette décision de British Airways. Après l’arraisonnement d’un navire britannique dans le golfe Persique vendredi dernier, BA aurait décidé de suspendre ses vols dans plusieurs destinations du golfe Arabique en plus de l’Egypte. Seul Le Caire est finalement concerné.

 

 

Environ 415.000 ressortissants britanniques ont visité l’Egypte en 2018 précise le Foreign Office. Le ministère britannique ne déconseille fermement que le nord du Sinaï en Egypte. Il recommande d’éviter les voyages dans le sud du Sinai (exception faite de Charm el-Cheikh) et dans une large bande de terre à l’ouest du Nil.

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *