Euromer fait le forcing sur Sète-Palma de Majorque

Transport

Liaison relancée le 9 février, avec 2 départs hebdo.
Une réduction tarifaire de 50 % proposée jusqu’à fin mars.
Un objectif minimum de 70 000 passagers cette année.
La liaison maritime Sète-Palma de Majorque est remise à flot depuis le 9 février 2004. Lancée l’an dernier par l’agence de voyages Euromer et l’armateur italien Medmar, cette ligne avait été suspendue l’hiver dernier et livrée aux rumeurs les plus pessimistes. « Nous sommes bien présents comme nous l’avions annoncé, assène le PDG d’Euromer Philippe Sala, malgré les bruits qui annonçaient la suppression de cette liaison et qui ont perturbé la commercialisation pour ce redémarrage. » Du coup, l’agent de voyages est obligé de donner quelques coups de rames supplémentaires, sous la forme d’une réduction de 50 % accordée jusqu’à la fin du mois de mars. Soit un billet vendu à partir de 108 euros TTC l’aller-retour en couchettes. Avec deux départs proposés chaque semaine : les lundis et vendredis à 18 heures (arrivée le lendemain à Palma vers 9 h 30). Une politique tarifaire soutenue par des éductours pour faire découvrir la traversée sur un bateau rénové (le Donatella), afin de stimuler le plus large réseau de distribution. Objectif affiché : atteindre cette année au moins 70 000 clients. Sinon, les passagers ne risquent d’avoir comme solution l’an prochain que de se rendre à Barcelone pour rallier les Baléares par la mer. Ce seuil déterminé par Philippe Sala garantit la rentabilité minimum, surtout après une année 2003 qui n’a pas été à la hauteur des premières espérances : 45 000 personnes ont embarqué en 7 mois, contre un total de 60 000 attendues. Il est vrai que la ligne a souffert du fléchissement de fréquentation enregistré aux Baléares l’été dernier. Et surtout la clientèle allemande a fait défaut, puisque 80 % des passagers enregistrés en 2003 étaient français. Philippe Sala n’a cependant pas perdu tout espoir et renforcera sa communication dans les prochaines semaines auprès des TO allemands, en mettant notamment en avant des prix négociés avec des établissements hôteliers 3 étoiles à Palma, avec des prix à partir de 30 euros la nuit en demi-pension.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *