Europcar repasse dans le vert en 2016

Transport

Europcar est repassé dans le vert en 2016 avec un bénéfice net de 119 millions d’euros sur un chiffre d’affaires en légère augmentation, subissant des effets de change.

Le loueur avait publié une perte nette de 55,8 millions d’euros pour 2015, en raison d’éléments exceptionnels liés à son introduction en Bourse la même année. Le groupe a confirmé ses objectifs financiers à l’horizon 2020 qui restent de dégager des revenus « supérieurs à trois milliards d’euros », contre 2,15 milliards en 2016, et une marge d’Ebitda ajusté, hors « nouvelles solutions de mobilité », supérieure à 14%. La nouvelle présidente du directoire d’Europcar, Caroline Parot, s’est dite « particulièrement satisfaite » d’une « performance très solide » de son entreprise, en particulier « dans le contexte des attentats et du Brexit », la dévaluation de la livre sterling étant la principale contributrice aux effets de change négatifs sur le chiffre d’affaires. Elle a noté qu’Europcar dégageait un bénéfice net, « la première fois depuis de très nombreuses années », et fait valoir que le loueur avait multiplié les acquisitions l’année dernière, pour un total de 47 millions d’euros, qu’il s’agisse de franchisés ou d’entreprises spécialisées dans les « solutions de mobilité » comme l’autopartage.

Publié par la rédaction avec l'AFP
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *