Eurostar ouvre son nouveau terminal loisir

Transport

Coût de l’opération : 10 ME.
Le succès de la liaison se confirme.
Pendant que les trains roulent, les travaux continuent. Après le salon affaires et l’espace billetterie, le nouveau terminal Eurostar de Paris-Nord a été inauguré mardi soir, moins de six mois après la mise en service d’un nouveau tronçon à grande vitesse côté britannique, qui a réduit de 20 minutes le trajet entre Paris et Londres et dopé le trafic.
Ce terminal a été agrandi et rénové pour un coût de 10 ME et deux ans et demi de travaux. Il comporte désormais une galerie commerciale, avec une dizaine de boutiques. Salle d’embarquement et guichets de vente ont été modernisés, tandis que la “clientèle fréquente” a accès à un salon décoré par Philippe Starck. “En 1994, lors de la mise en service d’Eurostar, nous avions vu trop juste pour ce terminal, qui n’était pas vraiment adapté à une clientèle internationale en raison du manque de services, et d’installations de douane et de police insuffisantes”, a déclaré Guillaume Pépy, directeur général exécutif de la SNCF et président d’Eurostar Groupe. Les modifications, qui interviennent juste après le lancement de nouveaux uniformes Eurostar, seront suivies cet été par la mise en circulation de rames à l’intérieur rénové, a indiqué Eurostar. “27 rames vont être modernisées pour 55 ME”, a précisé M. Pépy.
Eurostar a transporté un record de 1,02 million de passagers en janvier et février, une hausse de 20 % par rapport à la même période de l’an passé. L’exploitant a attribué cette hausse à la mise en service de la nouvelle ligne à grande vitesse côté britannique, qui lui a permis de gagner des parts de marché sur l’avion. “Les derniers chiffres de trafic au départ de la France montrent que la clientèle affaires, entre Paris et Londres, a augmenté de 7,2 % sur deux mois et demi, comparé à la même période de 2003, tandis que la clientèle loisirs a augmenté de 20 %, dépassant largement les prévisions du budget”, a indiqué M. Pépy.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *