Eurowings à Francfort et Munich : L’offensive low-cost long-courrier de Lufthansa

Transport

La stratégie du groupe Lufthansa évolue. Avec sa filiale low-cost Eurowings, longtemps cantonnée à Cologne et Düsseldorf, avant de commencer à voler au départ de Bavière, le groupe LH entend désormais élargir considérablement son portefeuille de vols long-courriers à vocation touristique en commençant à voler depuis Francfort et en se développant à Munich.

 

Dans un premier temps, Eurowings proposera des vols au départ de Francfort vers les destinations à vocation plutôt loisir que sont l’île Maurice et la Barbade dès l’entrée en vigueur du programme de vols d’hiver en octobre 2019.

 

Elle y proposera aussi des vols à destination de Windhoek en Namibie. D’autres destinations sont d’ores et déjà  prévues. Tous les vols pourront être réservés à partir du 13 mars prochain.

 

Depuis l’été 2018, Eurowings propose déjà avec succès des liaisons long-courriers vers une sélection de destinations touristiques depuis le hub de Munich.

 

Durant le programme hiver  2019/2020, Eurowings reliera également la capitale bavaroise à Bangkok. Des correspondances au départ et à l’arrivée de Munich vers d’autres destinations sont en cours de planification.

 

Lufthansa soutiendra la commercialisation de ces nouvelles destinations long-courriers Eurowings grâce à ses forces de vente. Visiblement l’idée du groupe Lufthansa est de mettre au service du segment loisir son savoir-faire acquit en gérant plusieurs marques et plusieurs hubs de façon centralisé.

 

Cette étape va de pair avec une coopération plus étroite entre Lufthansa et Eurowings dans le plus grand hub d’Allemagne : « C’est une bonne étape stratégique pour le groupe que de combiner les forces de ses deux plus grandes compagnies aériennes de Francfort : à l’avenir, nous allierons une offre adaptée aux voyageurs et aux familles et les coûts abordables de Eurowings au pouvoir commercial et marketing de Lufthansa à Francfort » déclare Thorsten Dirks, directeur génréral d’Eurowings. « Cela permet au groupe de développer avec succès son portefeuille pour le segment croissant du tourisme et des voyages d’agrément dans le plus grand aéroport d’Allemagne ».

Pour cette expansion Eurowings utilisera au total sept Airbus A330 (jusqu’à 310 sièges) et une partie de sa flotte qui est exploitée par Sun Express Deutschland. Les capacités seront réparties de manière égale entre les deux hubs de Lufthansa à Francfort et Munich.

 

 

 

 

 

 

Publié par Mathieu Garcia

Journaliste - Rubrique Transport - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *