Faute de B737 Max, Ryanair va encore fermer des bases

Transport

La compagnie aérienne à bas coût Ryanair menace de supprimer des emplois et de fermer des bases en raison des délais supplémentaires dans la livraison de Boeing 737Max. Le transporteur irlandais a avertit ses salariés dans une lettre datée du 27 janvier et transmise mercredi à l’AFP.

 

Boeing a repoussé à la mi-2020 une remise en service du Max et espère en reprendre la production, suspendue depuis le début de l’année.

La flotte de Ryanair est composée exclusivement de Boeing. Or l’avionneur américain  a repoussé à la mi-2020 une remise en service du Max et espère en reprendre la production un peu avant. Ryanair explique dans sa lettre à son personnel qu’il ne pourra pas recevoir comme prévu avant la saison d’été 2020 les dix 737 Max qu’il espérait. Ses projets de croissance sont donc perturbés par les problèmes du 737 Max. La compagnie table désormais au plus tôt sur septembre, soit après la période estivale, pic d’activité pour les compagnies low cost qui transportent de nombreux touristes vers des destinations ensoleillées.

« Malheureusement, cela veut dire que nous ne pouvons pas exclure de
nouvelles fermetures de bases » et que « de nouvelles suppressions d’emplois de
pilotes et de personnels de cabine ne peuvent être exclues », écrit Eddie Wilson, directeur du personnel de Ryanair.

Le transporteur, qui emploie 19.000 personnes au total, précise qu’il
informera les bases concernées dans la première quinzaine de février une fois
les décisions prises. Ces coupes s’ajouteraient à celles annoncées l’été dernier (Espagne) et en décembre (Nuremberg en Allemagne et Stockholm en Suède) et déjà justifiées par les retards de livraison du Boeing Max 737. La compagnie n’a jamais confirmé de chiffres mais avait évoqué la perte possible d’environ 900 emplois, entre les pilotes et les personnels de cabine.

Publié par la rédaction avec l'AFP
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions (2)

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *