France-Maroc : l’aérien en ébullition

Air Horizons ouvre 24 vols hebdomadaires entre Paris et 8 villes marocaines.
Après Fès et Marrakech, Corsair lance la desserte d’Agadir en régulier.
Atlas Blue, filiale à 100 %de la RAM, pourrait débuter ses vols en juillet.
La volonté du gouvernement marocain de libérer le ciel afin d’augmenter l’offre aérienne et d’atteindre l’objectif ambitieux de 10 millions de visiteurs en 2010 commence à entrer dans les faits. Après l’attribution à Corsair de droits de trafic réguliers sur Marrakech et Fès en décembre dernier, l’aviation civile marocaine a donné le feu vert à la compagnie française Air Horizons (ex-Euralair). Cette dernière va débuter ses vols le 18 juillet prochain entre Beauvais et Casablanca (3 vols hebdo) et Rabat (2 fréquences par semaine), mais aussi entre Paris CDG3 et Marrakech, Agadir (4 vols hebdomadaires), Oujda (6 vols par semaine), Fès (3 fréquences hebdo), Tanger et Essaouira (un vol semaine). Soit un total de 24 vols par semaine pour cet été assurés par deux Boeing 737-500 de 145 sièges. « Les prix des vols, commercialisés par l’agence Safar Tours qui appartient à notre groupe, iront de 80 euros HT l’aller simple à 160 euros quelle que soit la destination marocaine », explique Thierry Duval, directeur général d’Air Horizons, qui ne s’interdit pas d’ajouter à terme des vols à Beauvais (moins coûteux) ni de commercialiser les vols en direct sans passer par les agences de voyages. Corsair, quant à elle, monte en puissance sur la destination. En plus de la fin des quotas de sièges à commercialiser via les GDS sur Marrakech depuis le 1er juillet, la compagnie est passée dans le même temps de 6 à 8 vols hebdomadaires dont un est opéré en gros porteur (le dimanche). Et à partir de novembre, Agadir sera ouvert en régulier à raison d’un vol hebdo pour passer à deux fréquences en décembre. Cela bouge aussi du côté marocain. Filiale à 100 % de la RAM, Atlas Blue devrait débuter courant juillet avec un avion avant de passer à six avions fin octobre et arriver à 23 appareils en 2013. « Atlas Blue récupérera le portefeuille charter de la RAM et assurera en parallèle des vols réguliers entre la province et Marrakech et Agadir dont la commercialisation n’est pas encore finalisée », nous a expliqué Karim Benchekroun, directeur commercial d’Atlas Blue.
Signatures pour le lancement de six nouveaux hôtels au Maroc
Des projets d’investissements hôteliers au Maroc ont été signés avant-hier à Rabat en présence de Driss Jettou, le Premier ministre marocain. Ces projets concernent tout d’abord la construction de quatre hôtels à Marrakech, d’un établissement à Casablanca (100 kilomètres au sud de Rabat) et d’un autre à Essaouira (sud-ouest du Pays). Ils ont été confiés au groupe Ynna Holding pour un montant global de 150 millions d’euros. Par ailleurs, la société Palmeraie de Marrakech s’est vu attribuer un projet de rénovation d’un grand hôtel à Marrakech et la réalisation d’un centre touristique pour 24 millions d’euros.

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *