French Blue atterrit à la Réunion, route « millionnaire »

Comme prévu, le 16 juin, un appareil de French Blue s’est posé pour la première fois à Saint-Denis de la Réunion. Après 9 mois de rodage entre Paris et Punta Cana, route sur laquelle elle a transporté quelque 55 000 passagers et où elle passe le relais à sa grande sœur Air Caraïbes, la filiale low cost long-courrier du groupe Dubreuil s’attaque donc à l’océan Indien.

Le choix de La Réunion est tout sauf un hasard. C’est qu’elles ne sont pas nombreuses les routes dites « millionnaires », c’est-à dire-qui comptabilisent un trafic annuel supérieur à un million de passagers. Ils ont été environ 1,2 million à passer par l’aéroport Roland-Garros en 2017. Et vu les prévisions de l’office du tourisme, la tendance ne devrait pas s’inverser. Bien au contraire. Et ce n’est pas l’agressivité de French Blue en matière de prix qui va freiner cette croissance de trafic. La compagnie arrive en effet avec une grille tarifaire en mode low cost comprenant des tarif « Basic » (incluant seulement le transport et auquel on peut agréger toute une série de services à la carte) proposés en prix d’appels à moins de 500 euros TTC l’aller-retour, des « Smart » (le billet, un bagage en soute de 23 kilos, un repas, un snack et un kit de confort) à moins de 600 euros et des « Premium » (la réservation du siège en classe Premium blue, deux bagages en soute de 23kilos chacun, un apéritif Champagne, un repas, un snack et tous les accessoires de confort) à moins de 1300 euros. De quoi bousculer un peu les 4 opérateurs déjà présents sur la route. D’autant que ces prix ne sont pas construits au détriment de la qualité de service et de produit. La route sera opérée jusqu’à 8 fois par semaine, d’abord avec un A330-300 (350 sièges en classe économique et 28 en premium) qui sera rejoint dans une quinzaine de jours par un premier A350-900 (376 éco et 35 prémium) puis un deuxième mi 2018. L’objectif affiché par la direction de French Blue à moyen terme est de capter 20% des parts de marché de la route Orly-Réunion. Qui ne sera pas le seule route opérée par la compagnie, une deuxième destination devant être annoncée en septembre.

Publié par Mathieu Garcia

Journaliste - Rubrique Transport - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *