Grève à la SNCM : la concurrence prend le relais

Transport

2 800 pax réaffectés le week-end.
Grève pour rééquilibrer les emplois.

Les négociations avec la direction de la SNCM ayant échoué jeudi soir, le STC (Syndicat des travailleurs corses) appelait les marins vendredi matin à observer une grève illimitée. Conséquence : les passagers qui devaient voyager le week-end dernier vers la Corse avec la SNCM ont été réaffectés sur des lignes de compagnies concurrentes. Ainsi, les 4 bateaux de la SNCM, qui devaient rejoindre la Corse samedi soir avec 2 100 passagers, sont restés à quai. Tous les passagers ont été soit reconduits sur un navire de la Compagnie Méridionale de Navigation (CMN) partant samedi soir de Marseille vers Bastia, soit sur deux autres de la compagnie Corsica Ferries au départ de Nice, vers Calvi et Ajaccio. Dimanche, les quelque 700 passagers qui devaient se rendre en Corse avec la SNCM ont été réorientés sur la CMN pour la traversée vers Ajaccio au départ de Marseille et sur Corsica Ferries pour Bastia aux départs de Nice et Toulon. Par ailleurs, 165 passagers qui devaient partir samedi soir de Marseille pour la Tunisie ont été déroutés vers Gênes, sur un navire de la compagnie tunisienne CTN. Le mouvement de grève a pour but d’obtenir un « rééquilibrage » des emplois en faveur des insulaires entre ceux créés à Marseille et ceux créés en Corse. En effet, le STC estime que l’accord conclu 14 mois plus tôt avec la direction n’a pas été respecté et évoque ainsi la création récente de 65 postes à terre à Marseille contre seulement 3 sur l’île. Lundi, la flotte de la SNCM était toujours bloquée et les 750 passagers qui devaient voyager dans la soirée vers la Corse à partir de Marseille se sont vu proposer des solutions de remplacement sur d’autres compagnies.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *