Grève Air France : La direction tente d’apaiser les salariés

Transport

Anne-Marie Couderc, présidente non-exécutive d’Air France et d’Air France-KLM et Franck Terner, directeur général d’Air France, ont présenté ce matin au comité central d’entreprise d’Air France des mesures concrètes, approuvées par le conseil d’administration, afin de répondre à l’expression des salariés lors de la consultation. L’objectif ? Eviter le retour de la grève.

La direction explique que ces mesures seront mises en œuvre sans délai et s’articulent autour de deux volets :

 

Des mesures immédiates pour améliorer le quotidien

 

La direction a décidé de débloquer un budget exceptionnel dès cet été. Elle souhaite agir vite pour apporter des solutions concrètes à des problèmes qui impactent le quotidien des équipes pour leur permettre d’assurer dans les meilleures conditions possibles leur mission auprès des clients. Parmi les premières mesures mises en œuvre, figurent à titre d’exemple la rénovation des locaux de piste à Orly ou encore l’augmentation de la disponibilité des chambres de repos dans les locaux d’Air France pour les navigants.

 

Une volonté affichée d’écouter les salariés

 

Une grande démarche d’expression des salariés et de dialogue, pour apporter des réponses de fond aux attentes exprimées. Cette démarche associera tous les salariés, qui pourront exprimer leurs insatisfactions mais aussi leurs convictions et propositions sur tous les sujets liés au fonctionnement de l’entreprise. Le pilotage de ce dispositif associera le management, les représentants des salariés, des salariés volontaires mais aussi des personnalités externes faisant référence.

 

Mais toujours pas de mandat pour parler salaires

 

Le Conseil d’administration d’Air France-KLM a par ailleurs confirmé qu’il n’y avait pas de mandat pour une nouvelle négociation salariale dans les circonstances présentes et dans l’attente de la mise en place d’une nouvelle gouvernance.

 

Enfin, la direction d’Air France appelle l’intersyndicale à lever le préavis de grève du 23 au 26 juin qui aggraverait la situation de l’entreprise et impacterait lourdement nos clients à la veille de la période estivale.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *