Grève du contrôle aérien : La colère du patron de Vueling !

Transport
Vueling

Javier Sánchez-Prieto, PDG de Vueling, s’est fendu d’un courrier pour dire toute sa colère contre les grèves des contrôleurs aériens et en particulier celles qui se déroulent à Marseille.

 

Dans cette lettre adressée à  la direction générale de l’Aviation Civile (DGAC) et ministère des Transports, le patron de Vueling explique que « au cours des cinq derniers mois de cette année, nous avons subi une augmentation de 300 % du nombre de jours de grève du secteur aérien français, que ce soit dans le cadre d’actions générales ou plus spécifiques, et particulièrement au centre de contrôle de Marseille ». A elle seule, « Marseille a fait grève huit jours en un mois et demi et il ne me semble pas juste de laisser des milliers de passagers bloqués, limitant leur droit de voyager week-end après week-end ».

 

Et de préciser que « compte tenu de la situation géographique de notre principal hub à Barcelone, 50 % de l’ensemble de nos vols survolent quotidiennement l’espace aérien de Marseille. Avec une moyenne de 650 vols par jour, cela signifie qu’environ 325 vols et leurs passagers dépendent de ce centre de contrôle pour atteindre leur destination finale, non seulement en France mais également dans une grande partie du reste de l’Europe ».

 

A ce jour, 242 906 clients Vueling ont été directement affectés par les actions des employés de Marseille explique le PDG, »et la situation est encore beaucoup plus critique qu’elle ne peut sembler, puisque 71,9 % de ces clients ont été affectés par des retards pouvant atteindre jusqu’à 200 minutes en raison d’importantes régulations. De plus, la fermeture nocturne de certains aéroports et la limitation légale des heures de vols journalières des équipages nous ont contraint à de nombreuses annulations ».

 

Et de conclure en expliquant que « cette lettre a pour objectif de mutualiser nos efforts avec l’institution que vous représentez et d’étudier toute les mesures pouvant être prises afin de minimiser l’impact de ces grèves et de garantir la liberté de voyager des personnes et la liberté de fournir les services engagés tel qu’énoncées aux articles 49/56 du traité FUE et de l’article 4, paragraphe 3, du traité UE ».

Publié par Mathieu Garcia

Journaliste - Rubrique Transport - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions (6)

  1. Le Monsieur pourrait balayer devant sa porte avant d’écrire à la DGAC, Avec 4 jours de grève en une semaine, des centaines de vols annulés et des dizaines de milliers de passagers laissés sans indemnisation, le plus urgent est-il de dire du mal des autres, ou de s’occuper de sa maison et de ses clients ??!!??

  2. Javier Sánchez-Prieto, PDG de Vueling, ferait bien de balayer devant sa porte avant de publier les courriers qu’il fait parvenir à la DGAC et au Ministère des Transports !
    La grève des pilotes de Vueling le 25, 26 Avril et le 3 et 04 May, ont planté dans les aéroports français beaucoup de passagers, dont moi
    A ce jour, et malgré mes relances je n’ai toujours pas reçu le remboursement de mon billet suite à l’annulation de mon vol. Le PDG de Vueling ferait bien de lire et appliquer le règlement UE n° 261/2004 et respecter ses clients !!

  3. Javier Sánchez-Prieto, PDG de Vueling, ferait bien de balayer devant sa porte avant de publier les courriers qu’il fait parvenir à la DGAC et au Ministère des Transports !
    La grève des pilotes de Vueling le 25, 26 Avril et le 3 et 04 May, ont planté dans les aéroports français beaucoup de passagers, dont moi
    A ce jour, et malgré mes relances je n’ai toujours pas reçu le remboursement de mon billet suite à l’annulation de mon vol. Le PDG de Vueling ferait bien de lire et appliquer le règlement UE n° 261/2004 et respecter ses clients !!

  4. le Monsieur de Vueling a bien raison. Bravo et merci.
    Certes Vueling a eu des soucis mais le gouvernement espagnol a sommé la compagnie de mettre de l’ordre! Les dés sont pipés à la commission européenne. Cela fait longtemps que son président aurait du SOMMER la France de mettre de l’ordre dans son bordel interne. C’est tellement petit en 2018 de faire des grèves de la sorte et surtout cela montre un manque de maturité flagrant. Toute l’Europe en pâti. C’est ça que la France veut montrer ? Pour l’instant elle montre un pays en voie de développement et incapable de se gérer!

  5. Sacré Monsieur Vueling,

    Du fait de la grève de ses pilotes le 5 mai, nous avons été planté à Barcelone sans aucune proposition alternative.
    Des indemnisations sont prevus dans ce type de situation.
    J’ai eu 2 types de réponses une fois en Anglais une autre en Espanole et en Francais pour le même vol : Congestion du traffic, greve des controleurs.
    Qu’il ne fasse la lecon à personne, cette societe prend ses clients pour des idiots.

  6. Sacré Monsieur Vueling,

    Du fait de la grève de ses pilotes le 5 mai, nous avons été planté à Barcelone sans aucune proposition alternative.
    Des indemnisations sont prevus dans ce type de situation.
    J’ai eu 2 types de réponses pour le même vol : Congestion du traffic, greve des controleurs.
    ils vous baladent de leurs réponses mensongères d’abord en Francais, puis en Anglais une autre en Espanole.
    Qu’il ne fasse la lecon à personne, cette societe prend ses clients pour des idiots.

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *