Hop! rationalise sa flotte et sa grille tarifaire

Transport
HOP! Air France

Dans un souci d’efficacité économique affirmé, la filiale court-courrier d’Air France va passer de 5 à 3 types d’avions. Elle va également calquer sa grille tarifaire sur la grille moyen-courrier « Europe » d’Air France.  

 

D’ici l’été 2020, Hop! n’exploitera plus de turbopropulseurs. Les ATR 500 ne seront plus exploités à compter de l’été prochain, les ATR 600 sortiront de la flotte un an plus tard.

A cette date, il n’y aura plus que 3 types de cockpits dans la flotte de Hop!: Embraer 170 (70 sièges) et 190 (100 sièges), Canadair CRJ 700 (70 sièges) et 900 (90 sièges) et Embraer 145 (50 sièges). A cela il faut ajouter les Airbus opérés par air France qui volent aux couleurs de Hop! sur les lignes La Navette.

 

Il n’y a pas que la flotte qui évolue chez Hop! Du côté des tarifs ça bouge aussi.

 

A compter du 15 janvier, les tarifs :

Basic (non modifiable, non remboursable, bagage en soute en option et avec 1 bagage en cabine de12kg),

Basic Plus (modifiable (date et horaire) avec frais de 70 €, non remboursable, 1 bagage en soute de 23kg et 1 bagage cabine de12kg inclus),

Smart (modifiable (date / horaire / Parcours) avec frais 50 €, non remboursable, 1 bagage en soute de 23kg et 1 bagage cabine de12kg inclus),

et

Flex (modifiable  (date / horaire / parcours) sans frais, remboursable sans frais, 1 bagage en soute de 23kg et 1 bagage cabine de12kg inclus),

deviendront les tarifs :

Light: non modifiable et non remboursable, bagage non inclus,

Standard: non remboursable, modifiable avec 70€, incluant un bagage en soute,

et

Flex: modifiable et remboursable, bagage inclus.

 

Exit donc la gamme tarifaire Smart et ses modifications à 50 euros.

Mais le plus important, c’est le coup de boost donné à la carte d’abonnement, qui disposera à l’avenir non plus d’un seul mais d’une dizaines de tarifs, inférieurs grosso-modo à ceux de la gamme Flex. Et surtout ouvrant droit à des avantages exclusifs comme les Go-show (la possibilité de prendre le vol d’avant), l’after-show (le vol d’après) et l’accès SkyPriority. Le prix de la carte reste inchangé.

Publié par Mathieu Garcia

Journaliste - Rubrique Transport - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *