Japan Airlines dépose son bilan mais vole toujours

Transport

JAL s'est déclarée en cessation de paiements devant le tribunal de Tokyo, afin de bénéficier de la protection de la loi japonaise sur les faillites.

Le tribunal a accepté que JAL continue à honorer les factures de ses fournisseurs, grâce aux financements d'urgence obtenus dernièrement auprès des pouvoirs publics japonais. "Par conséquent, les opérations de vol de notre groupe ne seront pas interrompues", a assuré la compagnie. Parallèlement, le gouvernement nippon a dévoilé un plan de sauvetage prévoyant quelque 15.600 suppressions de postes, des injections de capitaux publics à hauteur de 300 milliards de yens (2,3 milliards d'euros).

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *