Jet Airways lance son Paris-CDG Chennai

Transport
Le vol sera opéré en A330

Jet Airways volera entre Paris-CDG  et Chennai (Madras) à partir du 29 octobre 2017. Il s’agira du seul vol direct entre ces deux villes.

Un vol opéré 5 fois par semaine

Le vol Jet Airways entre Paris-CDG  et Chennai sera opéré cinq jours par semaine, ce vol vers le hub de Jet Airwaysen l’Inde du Sud, complète le vol que la compagnie opére entre Paris et Mumbai. Le vol Jet Airways 9W127 partira de Paris-CDG à 10h10 (heure locale) et arrivera à Chennai à 00h15 (heure locale).

Le vol Jet Airways 9W128 partira de Chennai à 01h45 (heure locale) et arrivera à Paris à 08h10 (heure locale).

Des partages de codes avec AF, KLM et Delta

Ce nouveau vol s’effectuera en partage de code avec Air France, KLM et Delta Air Lines. A Paris le vol est connecté à 22 destinations d’Amérique du Nord, dont Atlanta, Boston, Chicago, Detroit, Houston, Los Angeles et Miami et à 27 destinations en Europe, dont Amsterdam, Barcelone, Berlin, Birmingham, Copenhague, Dublin, Genève. Depuis Chennai, les passagers pourront connecter directement vers 11 destinations domestiques Mumbai, Bangalore, Calcutta, Delhi, Madurai, Port Blair, Pune, Tiruchirappalli, Coimbatore, Cochin et Trivandrum et 1 destination internationale qu’est Singapour.

 

De la même manière, grâce à ses hubs en Europe et en Amérique du Nord, Jet Airways offrira à ses voyageurs au départ de Chennai des options de voyage avec une seule escale vers 25 destinations européennes ainsi que 22 villes d’Amérique du Nord.

Un appareil tri-classe

Les membres des programmes de fidélité des partenaires de codeshare (JetPrivilege, Flying Blue et SkyMiles) pourront cumuler et utiliser facilement leurs points, de manière réciproque les uns envers les autres.

 

Jet Airways déploiera sur ce vol Paris-Chennai un Airbus A330. L’appareil est configuré en bi-classe (259 economy Class et 34 Première, la classe Affaires).

.

Une destination tant loisir qu’affaires

Chez Jet Airways, on estime possible d’atteindre rapidement un remplissage moyen de 85% sur cette nouvelle route, en visant tant le marché loisir que le marché domestique. Michel Simiaut, directeur général de la compagnie estime que « 55% du remplissage de l’avion se fera à Paris, en incluant la clientèle nord–américaine et européenne ». Il estime par ailleurs que tant les richesses culturelles et touristiques de l’Inde du Sud que la possibilité de proposer des produits en « open jaw », ne peuvent qu’intéresser les tour-opérateurs français.

Publié par Mathieu Garcia

Journaliste - Rubrique Transport - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *