L’Eurostar arrive à Lyon Part Dieu dans deux jours !

Transport

Il aura fallu attendre 20 ans pour qu'Eurostar desserve Lyon et Marseille. Le premier train de 750 places (en classes Standard et Standard Premier) reliera Londres (départ 7h15) à Lyon, Avignon et Marseille à respectivement 13h, 14h08 et 14h46.
 A partir du 1er mai 2015, le train à grande vitesse entre le Royaume Uni et le continent reliera toute l'année Londres à Lyon, Avignon et Marseille. Nicolas Petrovic est venu l'annoncer aux journalistes lyonnais ce mercredi matin à deux pas de la gare Part Dieu que L'Eurostar desservira jusqu'à cinq fois par semaine (lundi, jeudi, vendredi, samedi et dimanche) en  haute saison (juillet-août). En mai, juin, septembre et octobre, la liaison directe sera assurée les lundis, vendredis et samedis, et en novembre et décembre une seule fois par semaine (le samedi). Prix d'appel pour l'aller retour : 111 € depuis Lyon et 123 € depuis Avignon et Marseille. Seule la cité des Papes bénéficiait jusqu'ici d'une liaison directe depuis Londres, une fois par semaine l'été. Et ce depuis une dizaine d'années. Côté Capitale des Gaule, l'arrivée de l'Eurostar était attendue de longue date. "Il a fallu s'entendre avec la SNCF pour trouver des sillons disponibles", précise Nicolas Petrovic. "Les tests effectués pendant deux mois en 2013 sur le couloir rhodanien ont été très concluants". 

Déjà 45 000 billets vendus. En 20 ans, Eurostar a doublé le nombre de voyageurs entre Londres, Paris et Bruxelles et le DG espère en faire autant sur ce nouvel axe direct. Quelque 45 000 billets ont déjà été vendus depuis la mise en commercialisation de cette nouvelle ligne, le 11 décembre 2014. L'essentiel des acheteurs sont pour l'heure des touristes britanniques. "Ce qui nous laisse encore de belles opportunités de développement, sur le volet tourisme d'affaires (nos potentialités sont encore méconnues des Britanniques) et l'outgoing de touristes français" se félicite François Gaillard, DG d'Only Lyon, la structure de promotion de la capitale des Gaule. Campagnes de publicité et de relations presse ont d'ailleurs précédé  à Londres et Lyon le lancement de la nouvelle ligne. "Les Britanniques connaissent déjà bien Avignon et Marseille. Moins Lyon et la région. Rhône-Alpes recèle bien des richesses pour les séduire" indique Nicolas Petrovic. Il faudra désormais 4h41 pour faire Londres/Lyon et 5h47 dans le sens inverse compte tenu des contrôles de sécurité et d'immigration à effectuer à Lille. Lyon Part Dieu comme les gares d'Avignon et Marseille ne disposent pas en effet des équipements nécessaires.

Un formidable focus sur Lyon. "L'arrivée d'Eurostar est un événement formidable pour notre ville. Le tourisme est déjà en plein boom depuis 10 ans. Nous enregistrons 5,5 millions de touristes par an. L'Eurostar va mettre un focus incroyable pour notre destination" se réjouit François Gaillard. Seul bémol pour les voyageurs du Sud-Est, l'arrivée est un peu tardive à Londres Saint-Pancras International (22h12). Pour l'heure, la ligne ne permet pas de halte à Lyon pour un ou plusieurs jours. La compagnie se concentre sur la commercialisation de l'aller-retour direct. Objectif : atteindre très vite les 70 % de taux d'occupation enregistrés sur Paris/Londres. Une vingtaine de TO français commercialise aujourd'hui Eurostar, parmi lesquels, au top 5, par ordre décroissant, Sensations du Monde, Go Voyages, Voyage-privé.com, Carrefour Voyages et City Vision.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *