La grève des agents de la Brink’s provoque des retards à Orly Ouest

Transport

Le trafic aérien a été normal dans la journée de vendredi sur l’aéroport d’Orly, des perturbations survenant en début de soirée, suite au mouvement de grève, commencé mercredi dernier des agents de sûreté de la société Brink’s. Les salariés de cette société assurant le contrôle des passagers et des bagages à main à l’aérogare Ouest d’Orly étaient à nouveau en grève à 95 %, comme les jours précédents. Toutefois, la direction ayant fait venir des renforts d’autres sites, les flux de passagers ont pu dans l’ensemble être bien gérés. Les agents de la Brink’s avaient quasiment tous débrayé spontanément mercredi à 9 h, à la « suite de l’envoi de lettres de licenciements injustifiées », envoyées à deux agents, a déclaré la section CGT Air France Orly escales. Information contestée par le porte-parole de la Brink’s, Eric Ehrsam, ces lettres concernaient non des licenciements mais des mises à pied : « On leur reproche d’avoir fait trop de zèle. La lettre demandait de faire preuve de plus de souplesse à l’avenir dans le travail. Mais le ton est monté, et le débat est devenu passionnel », a-t-il déploré. Le mouvement risquant toutefois de se durcir, la CGT faisant ces derniers temps feu de tous bois, il est préférable de se renseigner auprès d’Air France.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *