La plate-forme de location de voiture Carlili cible les touristes

Transport

Carlili, « premier service de location des véhicules livrés où vous voulez », vient d’être doté de 100 000 euros par le Fonds régional d’Ile-de-France pour le tourisme*. Ce chèque doit permettre à la start-up de travailler à accompagner les visiteurs asiatiques dans leurs déplacements en Île-de-France.

 

Dirigée par Vincent Moindroit, nouvelle actrice de la mobilité, la sart-up Carlili cherche à mettre son savoir-faire au service des touristes, asiatiques en particulier. L’entreprise peut livrer aux visiteurs devant leur hôtel ou appartement Airbnb des voitures de locations afin qu’ils puissent sortir des sentiers battus et découvrir d’autres trésors que Versailles comme le souhaite la Région Ile-de-France : « Quand on visite un pays et que l’on ne parle pas la langue, il nous semble primordial de pouvoir proposer une offre de location de voiture facilitée et livrée. Les touristes peuvent ainsi mieux profiter de leur temps sur place, éviter les tracasseries administratives ». Ce qui permettra, par exemple, aux clients de se rendre à Giverny ou même au Mont Saint-Michel qui ne sont pas accessibles en transport en commun.

Autre atout, les « Carsitter » – les personnes qui ont pour mission de récupérer les véhicules dans le parking des loueurs partenaires de Carlili et de les livrer – seront aussi capables de répondre à des questions sur les bonnes pratiques à suivre pour conduire en France. Le Carsitter réalise l’état des lieux du véhicule avec le client et il signe ensemble le contrat de location.  Au retour, il effectue la vérification du véhicule et peut également prendre en charge la mise à niveau du réservoir ou la recharge de la batterie avant de ramener le véhicule à l’agence propriétaire.

A l’heure où les jeunes générations ont pris l’habitude de se déplacer sans voiture personnelle, la startup a évidemment une belle carte à jouer pour devenir un complément de toutes les autres formes de mobilité urbaines qui ne permettent pas de sortir des villes.

Enfin, Vincent Moindrot insiste sur les points de différence de Carlili avec la location de voiture entre particuliers : « Nous ne serons jamais les moins chers mais nos tarifs sont compétitifs pour une marque « premium ». L’entreprise travaille avec des petits loueurs professionnels auxquels elle apporte une clientèle qu’ils n’auraient jamais pu toucher.

 

*Le Fonds régional pour le tourisme a pour objectif de moderniser l’offre touristique et accélérer la transition numérique du secteur touristique, soutenir la filière touristique par des actions de promotion et de communication en France et à l’étranger et favoriser l’émergence d’une « région multilingue.

Publié par Laurent Guéna

Rédacteur en chef adjoint - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *