La Poste envisage de vendre Europe Airpost à une compagnie cargo irlandaise

Transport

Depuis jeudi, La Poste est entrée en négociation exclusive avec la compagnie cargo Air Contractors pour la revente d’Europe Airpost. Exit donc Aigle Azur et sa proposition de 47 millions d’Euros.Les fameuses négociations exclusives devraient maintenant durer de 15 jours à 3 semaines. D’après une source proche du dossier les aspects sociaux devraient notamment y être abordés. Si les choses vont à leur terme, Europe Airpost devra ensuite demander un décret de privatisation (La Poste et ses filiales sont encore des entreprises publiques), ce qui pourrait prendre de 4 à 5 semaines. Bref, tout pourrait être réglé d’ici la fin de l’année. Enfin, si tout se passe sans accrocs. En effet, d’après l’AFP, plusieurs syndicats d’Europe Airpost ont dénoncé dans un communiqué une "parodie d’appel d’offres", menaçant également dans un courrier à la direction de La Poste d’un "conflit social majeur" si elle ne consultait pas par référendum les salariés sur le choix du repreneur. "Alors qu’une solution 100% française existe, La Poste, pour des raisons obscures, privilégie une offre sans capitaux français", notaient les syndicats, annonçant qu’un "front syndical s’organise pour protester contre ce choix qui pourrait déboucher sur des actions sociales extrêmement fortes". Vendredi, d’après la direction de la communication de la compagnie, aucun préavis n’avait été déposé.

Publié par Mathieu Garcia

Journaliste - Rubrique Transport - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *