La SNCM développe l’incentive et les mini-croisières

Transport

7 000 passagers visés pour le loisir.
En semaine et hors vacances.
Le renouvellement de la flotte terminé, la SNCM se penche maintenant plus sérieusement sur son pôle loisirs et tourisme d’affaires. « Stratégiques et complémentaires de notre activité principale de transporteur, les croisières de courte durée et l’incentive ont un réel potentiel de développement », confie Pierre Marcy, directeur commercial, marketing et communication. Lancées l’an dernier, les mini-croisières ont attiré 4 600 passagers français en 2003, « un premier pas encourageant ». Elles devraient décoller cette année grâce au renforcement de la programmation, dont l’offre passe de 11 à 15 croisières, et l’utilisation de paquebots plus grands (le Napoléon Bonaparte et le Danielle Casanova, de 450 et 350 cabines) afin de pouvoir transporter 480 passagers par croisière au lieu de 420. « Depuis la sortie de la brochure « Croisières et Découvertes », nous avons déjà réalisé 1 200 réservations ferme. Nous nous sommes fixé comme objectif d’atteindre la barre des 7 000″, poursuit Pierre Marcy. Les itinéraires sont inchangés par rapport à la première édition : Rome, Ajaccio, Barcelone, Ibiza, Valence, Palma, Palerme, Mahon (à Minorque) et Naples. Par contre, pour 2005, la SNCM devrait proposer un tour de Corse et peut-être même toucher Tunis. Second axe de développement pour la compagnie : le tourisme d’affaires. En 2003, 2 000 clients, pour un CA de 1 ME, ont effectué un séminaire avec la SNCM. Sans donner de chiffres précis, la compagnie vise pour l’année à venir « un développement conséquent ». Ces deux activités parallèles sont proposées uniquement en semaine et hors vacances scolaires.
En 2003, l’ensemble des trafics de la SNCM a progressé. 1 263 509 passagers ont emprunté l’axe principal (continent-Corse), soit une très légère hausse de 0,11 %. Sur la ligne Marseille–Porto-Torrès (Sardaigne), le transport de véhicules (+ 7,13 %) a compensé la baisse passagers (– 2,47 %). Le Maghreb a connu une très forte croissance l’an dernier : la desserte Marseille-Algérie a progressé de + 25 % et celle reliant Marseille à Tunis a enregistré une croissance de 9,16 %. Enfin, dans le cadre de son activité croisières, la SNCM a accueilli 7 700 passagers. Au total, elle a transporté 1 540 000 passagers (22 000 de plus qu’en 2002).

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *