L’aéroport de Nantes franchit le cap des 5 millions de passagers annuels

Transport

L’aéroport Nantes Atlantique atteint le cap des 5 millions de passagers annuels et connait une croissance record du trafic passagers de 14% sur les 10 premiers mois de 2017.

 

Le 21 novembre 2017, l’aéroport Nantes Atlantique a passé le cap des 5 millions de passagers accueillis depuis le 1er janvier 2017, ce qui le place en 7ème position des aéroports régionaux français. Le cap des 4 millions de passagers avait été atteint le 19 décembre 2014. À fin octobre 2017, le trafic cumulé sur l’année atteignait +14% (comparativement à la même période en 2016). L’Europe continue de tirer la croissance, mais le national et l’international suivent la même tendance à la hausse.

Les ouvertures de lignes stimulent le trafic

En 2017, 3 nouvelles compagnies aériennes régulières ont démarré leur activité sur Nantes Atlantique :

 

  • British Airways pour Londres Heathrow.
  • Lufthansa pour Munich et ses connexions européennes et internationales.
  • Chalair Aviation, pour Bordeaux, Pau et Caen.

 

Par ailleurs, des compagnies déjà installées ont complété le panel de leurs destinations, en ciblant majoritairement l’Europe et l’international :

 

  • Hop! Air France avec Hambourg, une ligne très attendue par les entreprises locales.
  • Ryanair avec Edimbourg, 1ère destination en Écosse.
  • Transavia avec Agadir, en attendant l’arrivée de nouvelles destinations en 2018 : Catane, Casablanca, Rome et Djerba.
  • easyJet avec Londres Luton et Lille, complétant ainsi son réseau de 13 destinations.
  • Volotea avec Madrid, Vienne et Toulouse tant pour la clientèle business que loisirs, ainsi qu’avec 5 destinations vacances vers le bassin méditerranéen, soit une offre en croissance de 40%.

L’aérien répond aux besoins de mobilité et d’attractivité du territoire

Face à une demande toujours plus importante de mobilité, les compagnies aériennes ont répondu avec une très forte augmentation de l’offre en sièges, qui a été intégralement commercialisée en 2017, confirmant la très bonne orientation du marché. Cette aspiration au voyage des habitants du Grand Ouest profite également à l’ouverture du territoire et son attractivité touristique, laquelle ne cesse de progresser. L’offre proposée par l’aéroport permet de couvrir les diverses attentes de la clientèle : vols business, courts séjours et destinations vacances, que ce soit en offre low-cost ou traditionnelle.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions

  1. Belle performance des équipes de la plateforme nantaise qui est devenue, dans les faits, la porte d’entrée aérienne du Grand-Ouest, sur une zone qui s’étend de Cherbourg à la Rochelle et de Quimper à Tours. Les dernières ouvertures de ligne sont significatives, cet aéroport intéresse désormais les hubs majeurs qui cherchent à capter cette clientèle dynamique et voyageuse, trop longtemps obligée de passer par Paris sans autre choix de correspondance. British Airways pour LHR et Lufthansa pour Munich, la même année, cela veut bien dire quelque chose. Il ne manque plus que l’arrivée d’une ou deux autres majeures, parmi lesquelles Turkish Airlines (et son impressionnant réseau vers l’Asie, l’Afrique et le M-O, sans parler du Sud-Est de l’Europe), Swiss (bonne connexions vers l’Europe Centrale et Orientale, Zurich étant idéalement placé en venant de Nantes), voire même une compagnie du Golfe, pour étoffer les choix de connexions au départ de Nantes. C’est certainement dans les cartons vu la courbe de progression de ces dernières années. Il va falloir maintenant que tous les acteurs locaux sachent profiter de cette magnifique opportunité pour marquer leur différence et mieux vendre le territoire… Je pense notamment au centre des Congrès qui doit travailler sur sa communication.

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *