Le Conseil d’Etat relance la guerre entre taxis entre VTC

Transport

Le Conseil d'Etat a annoncé avoir définitivement annulé un décret instituant un délai de 15 minutes entre la réservation et la prise en charge du client, imposé aux voitures de tourisme avec chauffeur (VTC). Le Conseil d'Etat avait déjà suspendu en février ce décret contesté par les VTC qui l'estimaient trop favorable aux taxis, et mercredi, elle a indiqué, à l'appui de sa décision, "que l'Etat n'était pas autorisé à imposer aux VTC cette condition restreignant son activité". Les chauffeurs de taxis, satisfaits de l'interdiction de l'activité d'UberPop à compter du 1er janvier, risquent de voir d'un mauvais œil cette décision. L'affaire commence.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *