Le pétrole baisse, les compagnies s’envolent

Transport

Le pétrole baisse. Le prix du brut léger américain a chuté de plus de sept dollars mardi, alors que l’ouragan Gustav ne menaçait plus les installations pétrolières des Etats-Unis.De fait, le brut léger américain s’établissait à 108,07 dollars le baril et le Brent cédait 2,51 dollars à 106,91 dollars. Une nouvelle dont doivent se réjouir les transporteurs aériens, étranglés depuis plusieurs mois par les records atteints par les prix du carburant. Pour le moment, ceux qui sont le plus à la fête sont les actionnaires des compagnies (mardi l’action Air France-KLM gagnait 5,64% à Paris, celle de British Airways 6,3% à Londres, celle de Lufthansa 5,1% à Francfort, celle d’Iberia 5,8% à Madrid et celle de Ryanair 7,9% à Dublin). Bientôt, les clients de ces mêmes compagnies pourront peut être aussi se frotter les mains. Ce sera le cas si les transporteurs répercutent la baisse des cours du pétrole d’un point de vue tarifaire. Déjà des associations de consommateurs (UFC Que Choisir et CLCV) réclament à Air France une baisse de sa surcharge carburant, qui peut atteindre 270 euros pour un aller-retour pour les vols long-courriers.

Publié par Mathieu Garcia

Journaliste - Rubrique Transport - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions (3)

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *