Le premier syndicat de pilotes d’Air France appelle à la grève du 15 au 22 septembre

Transport

Le premier syndicat de pilotes à Air France (SNPL AF Alpa) a appelé jeudi à la grève du 15 au 22 septembre pour "faire entendre" sa voix dans la réorganisation à venir des réseaux court et moyen-courrier du groupe.Le préavis de grève "reconductible sur une plage de 5H00 du matin à 23H00 heures" sera déposé dans la journée, a précisé à la presse le président du syndicat Jean-Louis Barber. Il a déploré "l'absence de dialogue constructif et structuré" dans l'élaboration du nouveau plan stratégique. Un état de fait que réfute la direction d'Air France. Pour Eric Schramm, directeur général adjoint des opérations aériennes, "Air France est une entreprise qui pratique le dialogue social, les discussions et les négociations ont toujours existé (…). Il y aura beaucoup de réunions avec le SNPL d'ici le 15 septembre". Il ajoute : "Nous sommes prêts à travailler 24/24h, si nécessaire, pour trouver des solutions constructives avec le syndicat des pilotes".

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions (5)

  1. IL Y EN A MARRE… Les temps sont durs pour tous et pour les agents de voyages en premier : conflits armés, terrorisme, religieux radicaux, fièvres, accidents d’avion, contexte économique et budgets restreints…bref une activité en berne et le stress quotidien. Et maintenant ceux qui sont quand même des nantis qui s’y mettent ! c’est certainement une grève qui peut aider Air France à surmonter les difficultés…

  2. Il serait vivement souhaitable que le syndicat concerné s’explique sur les raisons de cette nouvelle grève et son « timing » dans la période difficile où nous vivons. Faut-il rappeler à ces pilotes qu’ils ont un (bon) job parce que nous, clients d’Air France, remplissons les avions, et qu’à ce titre, nous voulons savoir pourquoi nous sommes une nouvelle fois pénalisés? Le Quotidien a-t-il posé la question : nous attendons une réponse.

  3. Vous faites comme moi depuis de nombreuse années , je boycotte Air France et quasi systématiquement je passe devant le comptoir aéroport et répète bien fort que j’ai choisi une autre compagnie et qu’Air France ne me prendra plus en otage lors de leur gréve de Nanti…

  4. Incroyable.
    Chacun connaît des personnes voyageant deux fois par mois autour du monde qui ont définitivement tourné le dos à Air France pour cette absence de garantie. Et qui préfère revenir de Washington ou Singapour par Francfort par garantie de revenir le jour dit.
    Et toutes les enquêtes auprès de touristes étrangers qui affirment que la France est le pays des grèves imprévisibles dans les transports.
    Jusqu’à mes étudiants chinois arrivant depuis deux semaines de Chengdu qui à la question qu’est ce qui caractérise vraiment la France (je les initie au positionnement de destination) répondent un sur deux : les grèves !
    Notre job n’est pas de se contenter des 86 millions de visiteurs en transit mais de les faire dépenser plus. là on n’est les dernier de la classe Europe.
    Priorité aux responsables.
    Et honte aux profiteurs d’Air France comme d’ailleurs.
    Ils se comportent comme des fonctionnaires de base alors qu’ils sont les mieux payés au monde !

  5. Il n y a que chez AF et quelques autres entreprises francaises ou le personnel doit se mettre en greve pour avoir un dialogue social. Archaisme ou autisme ?

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *