Le programme de fidélité de Paris Aéroport démarre en trombe

Transport

Lancé il y a à peine une semaine, "My Paris Aéroport" a déjà enregistré 24 000 inscriptions, dont 13 000 pour la seule journée de mercredi. L’objectif initial des 50 000 membres recrutés d’ici fin décembre pourrait bien être revu à la hausse.Gratuite, 100% digitale et ouverte à tous, "My Paris Aéroport", le nouveau programme de fidélisation de Paris Aéroport (ex-Aéroports de Paris) vise avant tout à améliorer le niveau de satisfaction des passagers, en particulier celui des passagers fréquents, à travers davantage de services délivrés tout au long du parcours, mais également un via un certain nombre d’avantages commerciaux. Le programme comporte 2 niveaux.

Le premier, "MyPass", offre d’emblée un accès wifi haut débit gratuit au membre (aujourd’hui le débit du wifi gratuit en aéroport est de 2 Mo, alors que le haut débit à 8Mo et bientôt 10 Mo est facturé 2,90€ les 20 mn, 5,90€ de l’heure et 9,90€ les 24 heures). A cela il faut ajouter une offre de bienvenue de 10% de réduction sur une réservation de parking en week-end et des réductions tarifaires chez divers partenaires dont les loueurs de voitures. Les membres MyPass cumulent également des points sur la base de 1 euro dépensé en parking ou dans les boutiques partenaires. Un euro est égal à 1 point. Ces points pourront commencer à être dépensés à partir du niveau suivant baptisé "My Premium" (500 points = 10 euros de réduction en parking ou 5 euros en boutiques).

Ce second niveau est obtenu automatiquement après avoir effectué six départs d’un aéroport parisien (quelle que soit la compagnie ou la nature du billet) ou effectué 500 euros d’achats dans les boutiques partenaires. Il permet aux membres, outre le fait de cumuler deux points par euro dépensés, d’être invités à des évènements exclusifs organisés à Paris, de bénéficier de 5% de réduction permanente en aéroports dans le domaine des parkings, de la beauté, de l’alcool et des livres. Aujourd’hui les partenaires sont Buy Paris Duty Free, Buy Paris Collection, Air de Paris et Relais.

Mais comme nous l’a confié Laure Baume, DGA Groupe ADP en charge de la direction client "l’un des enjeux est de développer le réseau de partenaires". Et d’ajouter "notre intérêt est de satisfaire au mieux les voyageurs fréquents, en particulier dans le domaine de l’information en temps réel et personnalisée, mais aussi d’attirer plus de gens dans les boutiques".

Publié par Mathieu Garcia

Journaliste - Rubrique Transport - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions (2)

  1. Un programme de fidélité, c’est bien pour les voyageurs fréquents, mais ce qui est attendu c’est avant tout de facilité les flux quand on voyage. Ce que les voyageurs fréquents attendent, c’est de regler les bouchons d’arriver en voiture au terminal 2E, les fils d’attente aux différents contrôles…
    La wifi gratuit, c’est avec un peu de retard, quand tous les voyageurs français ont la 3G ou la 4G illimité…
    On aurait aime un peu plus d’innovation, au lieu de faire financer les promos par les boutiques. La partie commerciale est la plus réussie chez ADP, mais on vient a l’aéroport avant tout pour voyager…. il ne faudrait pas l’oublier !

    1. Oui c’est bien beau toute cette pub….mais quand vous rentrez le soir tard de l’étranger à Orly Sud. Votre avion vient au contact du terminal et vous restez à bord 45 minutes pour ensuite débarquer, aller vous agglutiner dans un bus qui remplit jusqu’à ras bord, le tout pour vous emmener 10 mètres plus loin à l’entrée de l’aérogare….ce ne sont pas des conditions de transport et d’accueil. Alors on vous explique que la passerelle est en panne. OUi je sais 3 semaines auparavant elle l’était déjà. Et que donc vous ne pouvez pas aller à pied jusqu’au Terminal (je précise à 10 mètres) pour des raisons de sécurité. Alors, 3 semaines auparavant, la passerelle était en panne et on nous a fait embarquer…..à pied.
      Il y avait un cordon mis en place. Et ADP comment se passent les embarquements et débarquements dans les aéroports de province ? Bastia, Ajaccio, ……
      Allez encore un très gros effort pour que les escalators marchent, que les embarquements/débarquements se fassent rapidement, que les douaniers soient plus nombreux (là je pisse dans un violon) aux arrivées et que le personnel arrête de faire la gueule……Le reste le WIFI et les boutiques c’est la cerise sur le gâteau…Occupez vous du gâteau avant toute chose.

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *