Le repreneur d’Emeraude Lines suspend la liaison sur Jersey

Transport

Placée en redressement judiciaire le 2 octobre 2003, la société malouine de ferries Emeraude Lines a depuis le 19 novembre dernier été reprise par la compagnie de navigation havraise Sogestran. Celle-ci est actuellement en plein litige avec la Société en nom collectif (SNC) malouine Solidor V, propriétaire du bateau du même nom qui assurait jusqu’ici la liaison entre Saint-Malo et les îles de Jersey et Guernesey. Emeraude Lines bénéficiait avec Jersey d’un accord de monopole du transport des véhicules en échange du positionnement de 2 navires, les Solidor IV et V, en rotations quotidiennes. Mais Jersey a mis fin à cet accord en mars 2003 permettant au concurrent Condor de revenir sur le marché et précipitant le dépôt de bilan d’Emeraude Lines, déjà fragilisée par une baisse de la fréquentation estivale. Le PDG de Sogestran, Gérard Perrin, avait dès novembre décidé de ne plus faire circuler qu’un seul bateau, le Solidor V, le deuxième étant destiné à un affrètement au Sénégal, en remplacement du Joola, coulé un an plus tôt. Mais le Solidor V fait l’objet d’une promesse de vente au 1er juillet 2006 entre Sogestran et la société propriétaire du bateau, qui ne sont pas d’accord sur le montant du rachat : 10 ME selon Sogestran auraient été conclus le 19 novembre devant le tribunal de commerce, 14,5 ME auraient été décidés par fax quelques jours avant entre les deux parties, selon la SNC Solidor V. Le bateau a été arrêté pour raisons techniques comme prévu le 9 janvier, la liaison étant assurée quelques jours par semaine par le concurrent, jusqu’à la décision de la cour d’appel devant être rendue le 27 janvier. Quel que soit le navire qui opérera sur ces lignes, l’activité devrait reprendre le 10 février.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *