Le trafic de la SNCM reprend doucement

Transport

Le Syndicat des travailleurs corses (STC) a annoncé vendredi mettre fin à la grève qui bloquait à quai depuis huit jours, sur le continent, les navires de la SNCM, à la suite d’un accord avec la direction conclu à l’aube. Les grévistes et les pêcheurs, qui les soutenaient, ont immédiatement levé le blocus des ports de l’île, une action qu’ils avaient entamée la veille pour durcir leur mouvement, et ont laissé partir le ferry Mega-Express de Corsica Ferries, qui appareillait de Bastia. Un second navire de la compagnie, le Mega-Express 2, devait suivre sans tarder, selon la capitainerie. « L’accord nous satisfait pleinement car il prévoit notamment le rééquilibrage du recrutement du personnel navigant au profit des résidents en Corse », a déclaré Alain Mosconi, secrétaire général du STC-marins. « A compétences égales, la SNCM s’engage à recruter de préférence des résidents de Corse et nous irons progressivement vers l’équité », a ajouté le responsable syndical. Les grévistes, soutenus par d’autres organisations et partis politiques nationalistes, reprochaient à la direction de la SNCM de ne pas respecter un accord signé avec les syndicats il y a 14 mois prévoyant un rééquilibrage des emplois entre la Corse et le continent. Selon le STC, la SNCM avait récemment créé 65 emplois à terre sur le continent pour seulement trois en Corse.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *