L’entrée de la compagnie brésilienne dans l’alliance Skyteam se précise

Transport

Régulièrement évoquée, l’hypothèse de l’entrée de TAM dans Skyteam se précise. « Nous y sommes favorables », nous indiquaient récemment plusieurs cadres d’Air France. Si TAM possède déjà des accords commerciaux avec le transporteur français (code-share, réciprocité des programmes de fidélisation), mais aussi avec KLM (code-share entre Sao Paulo et Buenos Aires), un accord a été signé début 2004 pour mettre en place huit groupes de travail (marketing, réseaux, commercial, maintenance…) chargés d’étudier dans quelles conditions la compagnie brésilienne pourrait entrer dans l’alliance. À l’issue des travaux, prévus fin 2004, TAM donnera sa réponse. Si l’on ne peut augurer des résultats des discussions, la seule chose certaine aujourd’hui est que les intérêts se rejoignent. Skyteam cherche plus que jamais un partenaire pour prendre pied sur le marché brésilien – l’autre grosse compagnie brésilienne, Varig, fait partie de Star Alliance –, tandis que la priorité stratégique de TAM est de se développer à l’international. Ce qu’elle ne pourra entreprendre sans alliés. Pour autant si TAM veut entrer dans Skyteam, il lui faudra mettre fin à ses accords commerciaux avec American (Oneworld) entre Miami et Sao Paulo et travailler avec les compagnies américaines de Skyteam (Delta et bientôt Continental et Northwest). Une entrée de TAM dans Skyteam déboucherait sur une situation curieuse. Elle est en code-share avec Varig* (Star), sur la quasi-totalité du réseau intérieur brésilien, le même que convoitent les compagnies de Skyteam.
*TAM et Varig ont décidé de ne pas fusionner.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *