Les aéroports français veulent des assises du transport aérien en France, pas des assises du pavillon français

Transport

« Les Assises du Transport aérien démarrent le 20 mars et doivent durer jusqu’en septembre ». Thomas Juin, le président de l’Union des aéroports français (UAF) et directeur de l’aéroport de La Rochelle – Île de Ré, est impatient. Colloques, ateliers et autres réunions de travail vont être organisés autour de cinq thèmes majeurs : performances économique, sociale et environnementale, innovation et aménagement du territoire.

 

Une prise en compte de tout l’écosystème du transport aérien

 

A l’occasion de la conférence de presse de présentation des résultats d’activité 2017 des aéroports français, Thomas Juin est longuement revenu sur les attentes et la mobilisation des membres de l’UAF en la matière. Et le président de l’Union des aéroports français (UAF) d’expliquer qu’il souhaite qu’il y ait « une approche de tout l’écosystème du transport aérien, lequel compte beaucoup d’acteurs, avec parfois des divergences, mais il faut que nous ayons une approche collective et constructive ».

 

Traduction: pour l’UAF, une harmonisation fiscale serait bienvenue en Europe et une prise de responsabilité de l’Etat en matière de sûreté serait plus que bienvenue, mais il ne faudrait pas « se focaliser sur le pavillon français » mais bien sur «le transport aérien en France » car « ce n’est pas seulement le secteur qui est en jeu, mais l’attractivité du pays ».

 

L’intérêt d’un aéroport, c’est de développer le trafic

 

Dans son rôle, et toujours avec l’idée que c’est bon tant pour les clients que pour les territoires, le président de l’UAF a rappelé quelques-uns des fondamentaux aéroportuaires : « l’intérêt d’un aéroport c’est de développer le trafic, il est donc nécessaire de développer capacités et investissements et quand un aéroport vise de nouvelles capacités, il vise de nouveaux entrants ».

 

Bref, en matière de niveaux de redevances aéroportuaires ou d’allocation de droits de trafic à des compagnies étrangères, il n’est pas certain que tout le monde ait le même point de vue pendant ces Assises.

 

Publié par Mathieu Garcia

Journaliste - Rubrique Transport - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *