Les Cars Air France deviennent « Le Bus Direct-Paris Aéroport »

Transport

Une nouvelle liaison par bus entre Paris et ses aéroports, dénommée "Le Bus Direct-Paris Aéroport", a été lancée jeudi, se substituant aux "Cars Air France" et offrant trois nouveaux arrêts au cœur de la capitale.Ce nouveau service propose une desserte "haut de gamme" entre la Capitale et les deux principaux aéroports parisiens, Orly et Paris-Charles de Gaulle (CDG), avec quatre lignes inscrites au schéma directeur de transport de la région Ile-de-France. Trois nouveaux arrêts voient le jour -Trocadéro, Tour Eiffel et La Motte-Picquet- et s'ajoutent à ceux déjà existants: les gares de Lyon et Montparnasse, la Porte Maillot et Étoile/Champs-Élysées. L'arrêt aux Invalides, ne sera quant à lui plus desservi.

Le groupe Keolis qui exploitait les "Cars Air France" depuis 2008 a conclu un partenariat avec Groupe ADP permettant de corriger un "élément illogique" de bus siglés Air France qui pouvaient laisser penser qu'ils étaient réservés aux seuls passagers d'Air France, a souligné Jean-Pierre Farandou, président de Keolis, au cours d'une conférence de presse.

La flotte de 50 bus sera renouvelée aux deux tiers d'ici juillet 2016 et porte désormais le sigle de "Paris Aéroport". Les bus offrent tous un accès Wifi gratuit ainsi que des prises USB à chaque place. En moyenne, 2 passagers sur 3 étant encombrés de bagages, 90 bagagistes sont déployés à tous les arrêts. Un service d'achat d'e-billets a été créé et prochainement un nouveau service doit permettre d'estimer le temps de trajet grâce à l'information trafic en temps réel, selon les deux partenaires. L’offre de transport Le Bus Direct-Paris Aéroport est intégrée dans les applications de transport sur mobiles les plus connues que sont Moovit et CityMapper. Moovit intègrant même un lien vers la boutique en ligne pour permettre aux utilisateurs d’acheter directement leur titre depuis l’application.

Le tarif pour un aller simple entre Orly et Paris est de 12 euros, pour un CDG/Paris de 17 euros et pour un CDG/Orly de 21 euros. En s’appuyant sur la nouvelle marque et sur la croissance de la fréquentation internationale des aéroports, Keolis se fixe comme objectif de transporter 2,5 millions de passagers en 2018, soit + 20% par rapport à 2015.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *