Les compagnies européennes veulent que l’Europe fasse de l’aviation une priorité politique

Transport
Thomas Reynaert, directeur général d’Airlines for Europe.

À l’occasion de son troisième sommet annuel, A4E (Airlines for Europe, association de compagnies aériennes européennes* créée en 2016 pour faire du lobbying à Bruxelles) a appelé l’UE à prendre des mesures décisives concernant plusieurs questions quant aux politiques de transport aérien.

 

« Alors que certains émettent des doutes sur les avantages de l’intégration européenne, A4E appelle urgemment les futurs décideurs à Bruxelles et dans les capitales européennes à accorder une priorité maximale aux politiques de transport aérien lors des cinq prochaines années. Il faut cesser de se bercer d’illusions, nous ne pouvons plus faire abstraction de cette urgence », explique Thomas Reynaert, DG de l’association dans un communiqué. Et d’ajouter « des vœux pieux ne permettront pas de renforcer l’efficacité de l’espace aérien de l’UE ou d’éviter que les voyages des usagers n’échouent soudainement. Des vœux pieux ne permettront pas au plus des 2 milliards de passagers prévus en Europe en 2040 de profiter de services aériens efficaces et abordables. Le nouveau Parlement européen et la nouvelle Commission joueront un rôle décisif dans l’avenir du transport aérien en Europe. A4E s’engage à travailler de manière constructive avec toutes les parties prenantes pour concrétiser cette vision ambitieuse pour le bien de l’industrie du transport aérien, de nos passagers et des entreprises européennes.», ajoute Thomas Reynaert.

 

Ce en quoi Michael O’Leary, PDG de Ryanair et président d’A4E, grand habitué des sorties médiatiques tonitruante ajoute « le marché unique de l’aviation est l’un des plus grands accomplissements de l’Union européenne, mais tout progrès est au point mort et nous reculons désormais. L’UE doit s’en prendre aux monopoles du contrôle du trafic aérien qui se révèlent inefficaces, et ce par le biais de l’internationalisation de l’espace aérien, de l’introduction de la concurrence entre les fournisseurs de services ATC et d’un déploiement rapide et flexible de contrôleurs aériens. Les compagnies aériennes se dévouent corps et âme pour éviter que leurs passagers ne doivent de nouveau faire face à une année marquée par un nombre record de retards et d’annulations causés par une mauvaise gestion de l’espace aérien en Europe. Au lieu de s’attarder à discuter, l’UE doit prendre ses responsabilités pour pallier ces dysfonctionnements fondamentaux ».

 

Par ailleurs, pour l’association, il est primordial que les États membres prennent des mesures concrètes afin d’appliquer les principes d’un  espace aérien efficace pour le bien-être de leurs citoyens, permettant ainsi à l’UE de mettre enfin en pratique l’initiative de « Ciel unique européen ».

 

Dans la perspective du prochain mandat du Parlement européen et de la Commission, A4E invite les candidats et les groupes politiques à soutenir cet appel à l’action.

 

*Les membres de l ’ A4E sont: Aegean, airBaltic, Air France – KLM, Cargolux, easyJet, Finnair, Icelandair, International Airlines Group (IAG), Jet2.com, Lufthansa  Group, Norwegian, Ryanair, TAP Air Portu gal, Smartwings and Volo

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *