Les pilotes de ligne s’opposent à la privatisation d’ADP

Transport

Le Syndicat National des Pilotes de Ligne (SNPL France ALPA), après consultation de ses instances nationales, a décidé de soutenir l’opposition  au projet de privatisation d’ADP.

 

Le syndicat  appelle l’ensemble des pilotes de ligne français à apporter leur soutien au recueil de signatures actuellement en cours dans le cadre de la procédure de référendum d’initiative partagée (RIP).

 

« La loi PACTE (plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises), adoptée au Parlement au printemps, comporte les dispositions ouvrant à la privatisation des aéroports de Paris. Nombre d’entre elles sont de nature à porter préjudice à la compétitivité du transport aérien français » explique le syndicat dans un communiqué.

Et de les lister :

 

  • Privatisation d’un monopole.

 

  • Institutionnalisation du principe de double caisse, séparant les activités commerciales, très lucratives sur les plateformes aéroportuaires, des activités strictement liées au trafic aérien, à l’origine des lourdes taxes aéroportuaires supportées par les compagnies aériennes ;

 

  • Principe de privatisation au travers de concessions de long terme, à l’image du modèle des autoroutes, préjudiciable au consommateur.

 

« Dans le paysage aéronautique international, le transport aérien français est déjà l’un des plus soumis au poids des taxes et charges grevant sa compétitivité, et in fine l’emploi dans le secteur. L’absence, depuis des années, de politique volontariste d’utilisation du transport aérien comme d’un outil efficace de développement et du rayonnement économique français, ne peut plus durer » ajoute le SNPL.

 

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions

  1. Il faut éviter à ADP le scandale de la privatisation ratée de l’aéroport de Toulouse-Blagnac. Pour en savoir plus sur celle-ci, il faut lire « L’empreinte du Dragon » de Jean Tuan chez CLC Editions. L’auteur, observateur attentif de la Chine depuis longtemps et journaliste spécialisé en transport aérien, a choisi la forme du roman. Il révèle la réelle personnalité de l’actionnaire chinois, les raisons de sa disparition après avoir acheté 49.9% des actions et le rôle du MSS (les redoutables services secrets chinois). Les derniers exemplaires sont disponibles sur Amazon.fr, fnac.com, Decitre et Babelio et sur commande en librairie.

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *