Les plus bas tarifs sur les Antilles majorés cet hiver

Le Tempo 5 d’AF augmenté de 7 %.
Air Caraïbes et Corsair suivent.
Après un an de baisse continue des prix entre Paris et les Antilles, les compagnies augmentent leurs plus bas tarifs. Sur les vols décollant à partir du 1er novembre prochain, Air France augmente de 7 % (30 euros A/R) son tarif Tempo 5 à 424 euros (hors taxes et hors surcharge fuel de 10 euros par segment). « On va suivre », indique Marie-Claire Roux, directrice des ventes Europe d’Air Caraïbes, rappelant qu’il y aura « toujours une grande capacité de bas tarifs pour être compétitifs ». Bien qu’elle n’ait pas été en mesure de nous le confirmer, Corsair devrait faire de même. Durant les périodes très chargées de l’hiver, le Tempo 5 d’Air France sera majoré de 41 euros. Pour autant, il ne s’agit nullement d’une hausse généralisée de la grille tarifaire d’Air France. En effet, le Tempo 4 reste inchangé, tandis que les Tempo 3, 2 et 1 baissent respectivement de 15 E, 56 E et 86 E. « Nous diminuons les écarts entre les différents niveaux tarifaires », explique Jean-Louis Verdeaux, chef de produit Antilles/ Guyane/ Océan Indien (COI) chez Air France. Dans le même temps, la compagnie nationale assouplit ses conditions tarifaires – plus strictes que la concurrence – en passant par exemple d’un Apex 14 à 7 pour le Tempo 4 ou en le supprimant pour le Tempo 3. Ces différentes mesures interviennent alors que le trafic a repris un peu de couleurs avec une hausse de 8,6 % et 7 % respectivement en juillet et en août. Même tendance chez Air Caraïbes qui a enregistré un taux de remplissage de 87 % en juillet et de 92 % en août. Selon Marie-Claire Roux, Air Caraïbes posséderait une part de marché de 17 % alors que l’objectif tablait sur 14 %. Pour autant, les deux transporteurs indiquent que les résas pour septembre et octobre ne sont pas folichonnes.

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *