Low cost long-courrier : XL Airways tend la main à Air France

Transport

Le patron d'XL Airways, Laurent Magnin, s'est déclaré vendredi dernier prêt à ouvrir à Air France le capital de sa compagnie à tarifs réduits, pour lui permettre d'occuper le créneau des vols low cost long-courrier.
 

"Je n'ai aucun débat à ouvrir le capital à Air France et à faire des choses avec Air France", a déclaré à l'AFP Laurent Magnin. "Jean-Marc (Janaillac, PDG d'Air France-KLM) si tu veux discuter je t'attends autour d'une table", a lancé vendredi sous forme de clin d'oeil Laurent Magnin dans Libération.  Jean-Marc Janaillac a indiqué à plusieurs reprises que son groupe travaillait à "une stratégie de réponse" à la concurrence des compagnies low cost long-courrier, qui se développe depuis cet été au départ de Paris, dans le cadre du plan industriel qu'il doit présenter le 2 novembre. Vendredi, un porte-parole du groupe a indiqué qu'aucun commentaire ne serait fait sur d'éventuels projets de développement d'une activité low cost long-courrier avant cette date. "Pour moi, Air France est un outil indispensable à la France", a poursuivi Laurent Magnin faisant allusion à "l'agression qu'on est en train de subir d'une manière redoutable, sur le moyen courrier depuis 20 ans et maintenant depuis peu de temps avec le long courrier low cost qui va débarquer de partout".
 

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *