Lufthansa, favori pour la reprise d’Alitalia

Transport

La compagnie allemande Lufthansa est favorite pour la reprise de la compagnie italienne Alitalia en grande difficulté selon le quotidien italien Corriere della Sera.

Les meilleures garanties en termes de solidité financière

«En ce qui concerne l’avenir d’Alitalia, la destination d’arrivée semble être l’Allemagne», écrit le quotidien italien, même si «les chiffres ne sont pas encore bons et l’offre peut être améliorée». Le Corriere ne cite pas ses sources mais précise que Lufthansa voudrait reprendre seulement la partie «vols» d’Alitalia, sans la maintenance, et garder seulement 6000 des 8000 personnes employées dans la branche qui l’intéresse. Le gouvernement et les gérants de la compagnie ont demandé de réduire de moitié ce chiffre de 2000 licenciements envisagés. «Les négociations sont en cours et les deux parties se rapprochent», affirme le journal, mais le prix proposé par les Allemands est également insuffisant. «La première offre de Lufthansa était de 300 millions d’euros (…) mais les commissaires et le gouvernement demandent de monter jusqu’à 500 millions. Dans ce secteur aussi, les positions se rapprochent» explique le Corriere. Malgré tout, «Lufthansa est la solution qui semble offrir les meilleures garanties en termes de solidité financière», conclut le quotidien.

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *