Malaysia : une 5e rotation au départ de Paris-Roissy

Transport

Passé de 6 vols à 4 en 2003 à cause du Sras, MH revient à 5 fréquences.
La compagnie compte sur les touristes pour remplir son Boeing 747-400.
Ces derniers se rendent en Malaisie, mais aussi en Indonésie et en Australie.
Comme elle l’avait annoncé il y a peu, la compagnie Malaysia Airlines vient de rajouter une 5e fréquence directe entre Paris et Kuala Lumpur. Programmé le lundi à 12 h 00 depuis CDG1, le vol MH21 s’inscrit dans le plan de développement en France de la compagnie malaise, qui espère dès que possible passer en quotidien. « Nous avons obtenu les droits de trafic pour cela, ce n’est plus qu’une question de temps maintenant », assure Jean-Jacques Gaspel, directeur des ventes France et Portugal. Une question de temps, certes, mais surtout une question de type d’appareils. Car le problème de Malaysia est qu’elle dispose d’une flotte de 107 unités essentiellement gros porteurs (type B737) qu’elle n’est pas certaine de remplir six fois par semaine au départ de Paris. Et surtout pas en ce moment, quand commence la période la plus creuse de l’année pour les opérateurs sur l’Asie. « En mai, les taux de remplissage sont traditionnellement catastrophiques et cela se confirme, avoue le directeur des ventes, qui retrouve vite le sourire en annonçant un mois de juin plutôt excellent et des mois de juillet et août déjà complets en termes de remplissage. Ces résultats encourageants et cet intérêt soudain pour la destination, le transporteur le doit certainement à la campagne de communication intense conjointement menée avec l’OT de Malaisie entre octobre et mars dernier. Cette opération de séduction auprès du grand public, qui doit se poursuivre jusqu’à fin octobre 2004, a été largement relayée par les TO partenaires, entre autres Rev Vacances (qui devient leader sur la Malaisie avec 2 000 clients), NF, VAS, Asia, Astropa, Club Med, Look voyages, VDM . Par ailleurs, 2003 n’étant pas une année de référence sur l’Asie à cause du Sras, la compagnie préfère l’oublier et regarder positivement vers 2004. « Nous avons enregistré 40 000 passagers avec quatre fréquences, nous tablons sur 55 000 avec ce cinquième vol », poursuit, confiant, Jean-Jacques Gaspel. Aujourd’hui, la Malaisie est devenue la première destination de la compagnie (35 % du CA), devant l’Indonésie (30 %), la Thaïlande (25 %), l’Australie (25 %) et le Viêt Nam (18 %). Notez que le coefficient de remplissage, toutes destinations confondues au départ de France, est de 75 %.
Une classe affaires new look fin 2004
Même si la part de passagers voyageant en classe affaires ou en première n’est que de 20 % sur ses lignes, Malaysia Airlines cherche à enrichir son produit haut de gamme. Ainsi, l’on apprend que courant décembre 2004, la compagnie devrait procéder par étape à l’amélioration des prestations affaires à bord. Cela débutera par les sièges qui, en First Class, passeront d’une inclinaison de 165° à 180° et en Business class Golden Club de 145° à 165°. Les appareils concernés par ce relooking sont les B747 et les B777 (une quinzaine d’avions au total), dont la configuration actuelle offre aux clients 18 fauteuils en First et 48 en business.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *