Malgré la baisse des commissions, les ventes SNCF progressent en agences !

Transport

La baisse de la commission train le 1er janvier 2007 de 7,8 % à 4,8 % aurait-elle poussé les agences à vendre plus de train ?Selon les premiers chiffres fournis par la SNCF, la progression des ventes en agences serait de 5 % sur le premier trimestre 2007 contre 3,8 % à la fin du premier trimestre 2006. Ces premières tendances rassurent tout le monde. Du côté du transporteur comme des professionnels, la pratique des prises de frais, conjuguée à la baisse de la commission, faisait craindre une baisse des ventes des produits trains, devenus moins attractifs pour autant de travail. Sauf si les agences étaient capables de s’adapter aux nouvelles technologies, capables de compenser la baisse de productivité induite par la chute du taux de rémunération. Et c’est ce qui semble exactement se passer. Les coûts à l’impression devenant relativement plus chers, les agences ont multiplié les ventes virtuelles. En février, 19 % des billets vendus en agence étaient électroniques contre 4 % l’an dernier. Il faut maintenant que cette tendance du premier trimestre se confirme les mois prochains.

Les bons résultats de la SNCF poussés par l’activité voyageurs

Par ailleurs, le transporteur vient d’annoncer "les meilleurs résultats de son histoire", selon Guillaume Pépy, directeur général exécutif de la SNCF. Ils sont pourtant à nuancer. La société nationale a dégagé un résultat courant en hausse de 22 % à 695 millions d’euros pour un résultat net de 652 millions d’euros. Le chiffre d’affaires du groupe est en progression de 5 % à 21,9 milliards d’euros. En revanche, le bénéfice net est de passé de 1,3 milliard d’euros en 2005 à 138 millions l’an dernier. Outre les nouvelles normes comptables IFRS qui ont nécessité une réécriture des résultats, cette chute est largement due aux difficultés de la branche fret, déficitaire de 950 millions d’euros. Sans cette perte, la SNCF aurait affiché un bénéfice net de 778 millions d’euros. Mais quelles que soient les nouvelles normes comptables ou les charges exceptionnelles, c’est bien le transport de voyageurs qui pousse la croissance du transporteur.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *