Norwegian : La France « prioritaire » pour le long-courrier low cost

Transport

La compagnie low cost Norwegian a démarré cet été ses premiers vols long-courriers au départ de Paris vers les Etats-Unis.
 

A fin octobre, les vols au départ de Paris vers New York, Los Angeles et Fort Lauderdale (Miami), ont permis à la compagnie de transporter 50 000 passagers pour un taux de remplissage moyen de 93%. Bjorn Kjos, PDG de Norwegian, de passage à Paris a expliqué que "la France est notre priorité pour l’année à venir". Il ajoute : "notre offre stimule le marché français, génère du volume et contribue ainsi au développement du tourisme en France, avec plus de 50% de nos ventes établies depuis les Etats-Unis".
 
Dans la foulée, il a annoncé l'ouverture d'une base de pilotes française à Paris. La compagnie pourrait avoir besoin "de 300 à 500 pilotes en France" en fonction des droits de trafic sur l'Afrique et l'Asie. "Le nombre d'équipages dépendra des autorisations de vol" ajoute Bjorn Kjos. Philippe Duforest, commandant de bord sur Dreamliner, qui précise voler "entre 80 et 85 heures par mois" ajoute que "pour nous, pilotes français qui n'avons pas tant d'opportunités, l'arrivée de Norwegian est une excellente nouvelle".
 
Sur la France, Norwegian va également ouvrir une 4e route Paris – Orlando à partir du 31 juillet 2017 et le les fréquences des vols existants vers les Etats-Unis vont être augmentées dès l’été prochain. Ainsi le vol Paris CDG – New York JFK va passer en quotidien à partir du 27 juillet 2017, le CDG – Lax passera à 4 vols par semaine à partir du 28 juillet et le CDG – Fort Lauderdale passera à 2 vols par semaine, à partir du 30 juillet. Le PDG envisage également de mettre en place des départs de province.
 
Sur le moyen-courrier, Norwegian est présent depuis 12 ans en France au départ de Paris (environ 530.000 passagers en 2015) et de Nice (environ 400.000 passagers). Mais aussi au départ des Antilles françaises vers les Etats-Unis.
 
Côté prix, l'aller simple Paris – NY est proposé à partir de 159 euros à bord d'un B787 Dreamliner. Norwegian propose trois catégories de tarifs en classe économique (low fare, low fare+ et flex), et deux en premium (premium et premium flex). Ils intègrent ou non les bagages en soute, la réservation de sièges, le fast track, le repas, le salon ou la modification et le remboursement.
Ainsi, par exemple, un aller Paris – NY sans escale le 8 décembre prochain est proposé en  low fare à 199 euros, en low fare+ à 269 euros, en flex à 549 euros, en premium à 469 euros et en premium flex à 599 euros.
 
Aujourd'hui, Norwegian qui offre 450 routes vers 140 destinations, dont 39 en long-courrier, est la 3e compagnie low cost européenne. Elle vise 30 millions de passagers fin 2016. Preuve de son dynamisme, Norwegian ouvre en moyenne 3 routes nouvelles par mois. Sur le long-courrier elle annonce 3 millions de passagers transportés en trois ans et prévoit 4 nouvelles routes en 2017 : Copenhague – Oakland, Barcelone – NY, Barcelone – Lax et Barcelone – Miami (Fort Lauderdale).

Quant à la flotte, elle est très récente (3,6 ans). Elle est composée de 106 Boeing 737-800, 8 Boeing 787-4 et 4 Boeing 787-8. La compagnie est en attente de 21 nouveaux Boeing 737-800, 100 Boeing 737-max8, 30 Boeing 787-9, 70 Airbus A320-neo et 30 Airbus A321LR. Ce qui portera la flotte à un total de 251 appareils.
 

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *