Nouveau terminal de CDG : Les compagnies aériennes s’opposent au projet d’ADP

Transport
Jean-Pierre Sauvage, président de Bar France

Dans un communiqué, le Bar France (l’association des représentants de compagnies aériennes) explique que « le choix  du futur terminal de passagers sur l’aéroport Charles de de Gaulle » est une « décision contestable du Groupe ADP »

 

Et l’association d’expliquer que « en optant pour le projet du futur terminal de passagers de Charles de Gaulle -dit Space Invader -devant accueillir 35 millions de passagers à l’horizon 2034 , le Groupe ADP ne semble pas vouloir tenir compte des réserves voire des oppositions exprimées par la majorité des opérateurs aériens lors des séances de présentation des deux modèles d’aérogare proposés ».

 

Bar France s’interroge « sur les motifs d’une telle décision quand les éléments nécessaires à un consensus  ne sont pas réunis, notamment ceux se rapportant au plan d’investissement en capital et la rentabilité du projet permettant le meilleur rapport qualité-prix pour les utilisateurs (…) Pour ces raisons il nous apparait légitime, pour une prise de décision éclairée  et équilibrée  d’exiger  une consultation basée sur la transparence valorisant les contributions des compagnies aériennes, utilisateurs finaux des installations projetées . Or la décision prise en faveur d’un des deux projets présentés par ADP ne s’inscrit pas à nos yeux dans cette perspective et parait pour le moins prématurée en regard des enjeux économiques requérant un agrément mutuel découlant d’une consultation adéquate ».

 

Pour les compagnies aériennes, « de nombreuses incertitudes demeurent concernant  les aspects opérationnels de stationnement des avions et leur circulation au sol pouvant entrainer des difficultés pénalisantes dégradant la ponctualité avion tout en provoquant une surconsommation de carburant synonyme de surcharges en  couts d’exploitation en plus du non-respect des meilleures pratiques environnementales ».

 

A la lueur de ce qui précède Bar France engage le Groupe ADP « à procéder à une réévaluation des options possibles pour offrir à ses clients utilisateurs,  un projet privilégiant l’efficacité opérationnelle et la ponctualité des vols dans un cadre financièrement acceptable  pour les compagnies aériennes ».

 

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *