Nouvelles taxes à prévoir pour les voyages en Egypte

Transport

Les prix des billets d’avion en Egypte ont augmenté vendredi de 25 % en raison d’une taxe imposée par les autorités, parmi d’autres mesures destinées à combler le déficit budgétaire. Le déficit prévu est de 8,4 milliards de dollars pour l’année fiscale 2004-2005, pour un montant total de dépenses de 28,5 Md. Les compagnies aériennes opérant en Egypte ont imposé une augmentation d’une taxe qui ne doit pas dépasser les 48 dollars pour la 1re classe et 24 dollars pour la classe économique. Cette taxe atteignait auparavant 24 dollars en First et 16 dollars en Éco. Les députés égyptiens avaient aussi décidé à la mi-mai d’augmenter les taxes sur les voitures particulières, le téléphone mobile et les services touristiques, et institué une nouvelle taxe d’aéroport de 8 dollars par partant. Cette taxe entrerait en vigueur le 1er octobre 2004. L’ensemble des taxes devrait rapporter 1,4 milliard de livres égyptiennes (225 M de dollars), selon le Premier ministre égyptien Atef Ebeid. Toutefois, la nouvelle taxe sur les services touristiques en Egypte ne s’appliquera pas aux tour-opérateurs internationaux avant le 1er novembre 2004, a annoncé le ministère du Tourisme égyptien. Cette taxe, qui a été portée de 5 à 10 %, entrée en vigueur le 23 mai, dans le cadre de la nouvelle loi des finances, sera exclusivement à la charge des opérateurs privés égyptiens jusqu’au 1er novembre, « Dans l’intervalle, toutes les parties concernées auront le temps de prendre les mesures appropriées, dans la continuité de leurs affaires », indique le ministère, qui qualifie la décision de « signe de solidarité envers nos partenaires internationaux ».

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *