Novateur, Transavia.com traite la pollution de son activité à la racine

Transport

Transavia la compagnie mi low cost – mi charter d’Air France prend ses marques. Durant l’été, ses 4 avions ont atteint un taux de remplissage moyen de 77% "pour 120.000 passagers transportés à fin août" a annoncé Lionel Guérin, PDG de Transavia France.Durant ce mois estival, Transavia a réalisé 23% de son activité en charter (notamment avec Club Med et Gestair) et le reste en régulier, mais la compagnie maintient l’objectif initial de son modèle économie qui est de faire du 50/50. Côté distribution, 97 % des réservations se font sur Internet "ce qui veut dire que le marché IDF est totalement mature sur ce système de distribution" poursuit Lionel Guérin. Par ailleurs, il s’est réjoui du succès sur Porto "où l’offre supplémentaire apportée par transavia.com (+13%) a permis une augmentation similaire du trafic". Il observe également une bonne performance sur la Sicile et la Crète "avec plus de 80 % de remplissage". Pour l’hiver, la compagnie poursuit ses vols réguliers non-stop cet hiver vers Agadir, Oujda, Djerba, Monastir, Porto, Gérone et Palerme. Et ajoute de nouvelles destinations hivernales : Fez, Ouarzazate, Essaouira, Tozeur, Grenade, Louxor, Hurghada et Cracovie. Dernière nouveauté, Transavia entreprend un Bilan Carbone initié par l’Ademe. Il s’agit d’évaluer la pollution générée par les avions, mais aussi par l’ensemble de l’entreprise (les déplacements des collaborateurs et des clients, les services aéroportuaires, le catering, la fabrication et la maintenance des avions, l’activité commerciale et de gestion de l’entreprise). Ensuite, "on verra comment on peut réduire ces pollutions, poste par poste" a expliqué Lionel Guérin. "C’est assez lourd pour les collaborateurs" a-t-il reconnu, "mais nous avons décidé de le faire au départ parce que plus on attend, plus ce sera dur à rattraper".

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *