Open Tour Paris présente le premier bus touristique hop-on hop-off au gaz GNV

Transport

Open Tour Paris, filiale du groupe RATP, et spécialiste du bus touristique hop-on hop-off (montées et descentes libres à des arrêts fixes) à Paris, se lance dans le GNV, après avoir déjà équipé sa flotte de 6 bus 100% électriques.

 

 

Les 6 premiers bus GNV circulent d’ores et déjà sur les lignes du réseau. A horizon 2024, 100% de la flotte d’Open Tour Paris sera propre.

 

Open Tour Paris s’est associé au constructeur UNVI pour concevoir le premier véhicule à impériale à toit découvert fonctionnant au GNV. Inédit sur le marché, ce véhicule de 12 mètres peut transporter près de 70 passagers. Son autonomie de 500 km/jour lui permet d’assurer jusqu’à 250 arrêts afin de permettre aux voyageurs de monter et descendre à volonté. D’ici 2024, l’intégralité de la flotte Open Tour Paris, composée de 36 véhicules, sera convertie aux énergies propres.

 

« Engagé aux côtés de la Ville de Paris et de l’ADEME pour une mobilité plus durable depuis de nombreuses années, Open Tour Paris est fier d’être leader avec déjà près d’un tiers de sa flotte de véhicules convertie aux énergies propres. Aujourd’hui, nous sommes fiers de pouvoir allier attractivité touristique et respect de l’environnement tout en proposant à nos clients un service innovant et durable à bord », déclare Fabrice Bayon, Directeur d’Open Tour Paris.

 

Cette innovation s’inscrit dans la démarche du groupe RATP engagé dans une évolution technologique et écologique majeure avec l’objectif de convertir 100% de son parc de véhicules d’ici 2025 pour l’Ile-de-France. Avec ce plan ambitieux, l’objectif est de disposer en 2025 de 2/3 de centres bus électriques et 1/3 de centres bus au biogaz pour une flotte 100% écologique, faisant ainsi de Paris et de la Région Ile-de-France une référence mondiale du transport public urbain routier très bas carbone.

 

Le Groupe exploite déjà près de 1 200 bus hybrides, 100 bus électriques et 150 bus utilisant du gaz naturel dans plusieurs villes en France et à l’international. A Londres, deux lignes ont entièrement été converties à l’électrique en 2018.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *