Orly: les slots d’Aigle Azur profitent à 9 compagnies

Transport

Le Cohor a annoncé jeudi 5 décembre la redistribution des créneaux horaires d’Aigle Azur à Orly. Aucun des transporteurs retenus ne va opérer la desserte de l’Algérie, route principale d’Aigle Azur. L’Etat a retenu 20% des slots pour les dessertes d’obligation de service public. 

 

Il n’y aura pas de nouveau transporteur entre Orly et l’Algérie! Alors que ces routes représentaient plus de 50% du chiffre d’affaires d’Aigle Azur, aucune compagnie ne pourra les reprendre. Ni ASL Airlines, ni Tassili, ni Volotea qui souhaitaient opérer sur Alger, Béjaia, Oran, Constantine, Setif et Tlemcem n’a été retenue.

 

A Orly, après la faillite d’Aigle Azur et la perte par certaines compagnies de leur « précédence historique », un « pool » de 12.335 créneaux horaires de décollage et d’atterrissage (dits slots) a été constitué. L’Etat français en a préempté 20%, comme l’y autorise la législation pour les dessertes d’obligation de service public (OSP) sur les lignes intérieures et vers les Drom (Réunion, Guyane). Il n’en restait plus que 9.868 que Cohor (l’organisme en charge de coordonner les horaires) a attribués. Auparavant, Aigle Azur détenait quelque 9.500 slots, soit l’équivalent de 13 vols par jour au départ d’Orly.

 

A l’arrivée, sont retenus pour le prochain programme été 2020, pour la catégorie « nouvel arrivant » (voir encadré ci-dessous), soit 5.110 créneaux horaires:

  • Lufthansa (1.460 slots) : 2 vols quotidiens vers Munich
  • HOP! (1.460 slots): 2 vols quotidiens vers Francfort
  • Wizz Air (1.460 slots): 1 vol quotidien vers Budapest et 1 vol quotidien vers Sofia
  • Easyjet Airlines (730 slots): 1 vol quotidien vers Glasgow

 

La distribution par Cohor des slots d’Aigle Azur le 5 décembre a suivi les critères compliqués du règlement européen.  Une moitié des slots disponibles doit être attribuée aux « non nouveaux arrivants » (les compagnies qui souhaitent renforcer leurs lignes existantes). L’autre moitié des slots va aux demandes nouvelles, celles des compagnies jusqu’à présent absentes de la plateforme ou opérant d’autres lignes. Ces compagnies aériennes désignées « nouvel arrivant » doivent formuler leurs demandes selon 3 statuts. Soit nouvel arrivant avec moins de 5 créneaux par jour sur l’aéroport, soit nouvel arrivant pour des liaisons intra-communautaires de moins de 3 transporteurs, soit nouvel arrivant qui combine les deux précédents (et donc prioritaires).

 

Pour la catégorie « non nouvel arrivant », soit 4.758 créneaux horaires:

  • Air Caraïbes International : 1460 créneaux (l’équivalent de 2 vols quotidiens)
  • Corsair International : 1460 créneaux (l’équivalent de 2 vols quotidiens)
  • Transavia France : 1460 créneaux (l’équivalent de 2 vols quotidiens)
  • La Compagnie-Dreamjet : 312 créneaux (l’équivalent de 3 vols hebdomadaires)
  • TAP Air Portugal : 66 créneaux pour la saison été uniquement.

 

Quand ces nouveaux vols seront -ils disponibles? Les demandes des compagnies ont été formulées pour la saison aéronautique d’été 2020. Mais celles qui ont reçu ces slots sur une base annuelle pourront débuter les dessertes dès la saison d’hiver 2019-2020 en cours a précisé Cohor.

 

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *