Ouvertures de 230 lignes de car en France : Eurolines veut concurrencer la SNCF

Transport

Eurolines, le spécialiste du transport international par autocars, va pouvoir exploiter plus de 230 dessertes interrégionales en France dans le cadre de la nouvelle loi sur le cabotage, a annoncé lundi le ministre des Transports Thierry Mariani."Je viens d'autoriser (le) réseau d'entreprises de transport de voyageurs françaises et européennes (Eurolines) à exploiter plus de 230 dessertes interrégionales de transport par autocars", a déclaré Thierry Mariani lors d'une conférence de presse à Bagnolet, près de Paris, où se trouve la gare routière internationale du transporteur. Eurolines, qui est une association de 32 transporteurs européens, a ouvert à la vente cet été ses six premières liaisons interrégionales en France. Ces dessertes interrégionales "seront réalisées dans le cadre de services internationaux préalablement autorisés", desservant près de 70 villes sur l'ensemble du territoire français, a précisé Thierry Mariani. Les autocars Eurolines pourront désormais "prendre et déposer des voyageurs entre des arrêts en France" sur des lignes internationales, ce qui n'était pas le cas jusqu'à présent. "Nous visons dès la première année 50.000 voyageurs", a pour sa part indiqué Antoine Michon, directeur général d'Eurolines France. Le transporteur proposera du Chambéry-Strasbourg, du Agen-Niort mais aussi du Paris-Lyon, du Paris-Bordeaux ou du Paris-Nantes. Si les temps de parcours sont plus longs et les horaires de départ limités, les tarifs sont particulièrement attractifs.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *